Actualisé 05.04.2020 à 05:15

Coronavirus en Suisse

Les Suisses restent-ils chez eux? Réponse de Google

Le géant du web a publié vendredi des données sur les déplacements de ses utilisateurs dans 131 pays. En Suisse, les déplacements professionnels ont chuté de 46%, tandis que ceux liés à la culture, à la restauration et aux loisirs ont reculé de 81%.

de
lhu
COVID-19 Community Mobility Reports

Google a publié vendredi des statistiques issues des données de localisation de ses utilisateurs dans 131 pays, dont la Suisse. Ces chiffres doivent aider les pouvoirs publics à évaluer l'efficacité des mesures de distanciation sociale prises pour lutter contre le Covid-19.

Le géant du net a publié ces informations au niveau des pays, ainsi que sur différents segments, tels que les restaurants, les centres commerciaux et les musées, les détaillants et les pharmacies, les parcs, les gares, les lieux de travail et les zones résidentielles.

Diminution significative

En Suisse, l'activité a diminué partout, à l'exception des zones résidentielles puisque c'est justement à domicile que les personnes sont appelées à rester. Parmi les principaux enseignements du rapport, Google fait état d'une chute de 81% des déplacements pour se rendre dans les restaurants, les centres commerciaux ou les musées. Une diminution relativement importante qui s'explique par la fermeture de la plupart de ces lieux.

Les magasins d'alimentation et les pharmacies qui sont encore ouverts enregistrent eux une diminution de la fréquentation de 51%. Du côté des parcs et des rives du lac, 41% de personnes en moins s'y rendent. Un chiffre qui reste encore faible comparé à notre voisin français actuellement en confinement. L'Hexagone fait état d'une baisse de 82%.

Le télétravail pas encore généralisé

Les transports publics comptent 68 % d'utilisateurs en moins et il y a 46% de personnes en moins qui se rendent sur leur lieu de travail. En d'autres termes, selon ce dernier chiffre, plus de 50% des internautes concernés par l'étude de Google continuent d'aller au travail. Il reste encore du chemin à faire en matière de télétravail. Enfin, sans surprise, le nombre de personnes qui restent chez elles a augmenté de 15%.

Les cantons de Genève et du Valais bons élèves

En plus des statistiques par pays, Google a poussé l'analyse jusqu'à produire des données par canton. Aussi au niveau romand, on constate que les cantons de Genève et du Valais sortent en tête de liste. A Genève, on observe une chute drastique des déplacements vers les lieux de loisirs (-82%). Il en va de même pour le nombre d'utilisateurs de transports publics (-84%, en comparaison seulement -68% dans le canton de Vaud).

A l'instar de Genève, le canton du Valais a enregistré une diminution significative des mouvements en direction des lieux de loisirs (-87%). C'est également le cas pour les déplacements dans les parcs et au bord de l'eau (-61%, en comparaison seulement 40% à Genève et 42% dans le canton de Vaud).

Ces rapports utilisent les données «agrégées et anonymisées» des utilisateurs Google ayant activé «l'historique des positions» et compare les données du 3 janvier au 6 février avec celles de la période du 16 février au 29 mars.

(lhu/ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!