Après les fêtes de fin d'année: Les Suisses se jettent sur les produits allégés
Actualisé

Après les fêtes de fin d'annéeLes Suisses se jettent sur les produits allégés

A peine les Fêtes de fin d'année terminées, pralinés et autre foie gras cèdent leur place aux produits «light» dans les rayons des supermarchés.

Si, pour de nombreux Suisses, janvier rime avec régime, la perte de poids passe moins par les médicaments que par une alimentation allégée.

Les ventes de pilules amaigrissantes fournies sur ordonnance sont en baisse, selon pharmaSuisse. Xenical, Alli et autres ont rapporté 11,5 millions de francs durant les douze derniers mois, un recul de 6,1%, a précisé à l'ATS l'organisation faîtière des pharmaciens.

L'importance accordée par les Suisses à une alimentation équilibrée est de plus en plus grande, notamment grâce aux nombreuses campagnes de sensibilisation, a souligné Karl Küenzi, membre de la direction de pharmaSuisse. Par ailleurs, les alternatives «plus ou moins efficaces» aux médicaments sont légions.

Offres et événements spéciaux

Des évolutions qui profitent tout particulièrement au commerce de détail. Les leaders du secteur surfent en effet sur la vague anti- bourrelets du début d'année et parviennent à écouler des quantités record de produits pauvres en calories.

Chez le leader du marché Migros, janvier donne lieu à des promotions sur les aliments allégés, a indiqué la porte-parole Monika Weibel. De son côté, Coop attire l'attention des clients sur sa gamme «light» en soutenant dans les colonnes de son journal l'élection du «membre Weight Watchers de l'année».

Le chiffre d'affaires lié à la vente de quelque 250 produits «Weight Watchers» par le numéro deux helvétique est un secret bien gardé. Au niveau international, la marque américaine a engendré un bénéfice de 177 millions de dollars (169 millions de francs) en 2009.

Quant aux réunions de soutien mises sur pied par l'entreprise, qui ont rendu cette dernière célèbre, elles attirent plus d'un million de participants chaque semaine à travers le monde. En Suisse, ils sont 12'000 à s'adonner à ce rituel. L'année 2010 a vu une augmentation de 14,5% des nouvelles adhésions, a souligné Weight Watchers Suisse, basée à Nyon (VD).

Popularisé par la société américaine, le principe de l'échange de conseils durant la période de régime fait des émules. Les forums en ligne consacrés à la perte de poids sont notamment de plus en plus nombreux. Le géant vaudois de l'alimentaire Nestlé propose pour sa part une consultation sur internet.

Constance chez les diététiciens

Contrairement à ces méthodes de régime, dont le succès connaît un pic en début d'année, la fréquentation des professionnels de la nutrition sur recommandation médicale est constante. «Chez les personnes que nous traitons au quotidien, le surpoids est généralement doublé d'autres maux», a expliqué Brigitte Christen- Hess, de l'Association suisse des diététiciens (ASDD).

Les spécialistes tentent d'analyser le comportement alimentaire de leurs patients puis de guider ces derniers vers des changements en profondeur. Une démarche motivée par la conviction que «les régimes au sens traditionnel n'apportent rien», a ajouté Mme Christen-Hess.

Loin de faire miroiter aux personnes qui les consultent une perte de poids vertigineuse liée à des méthodes drastiques, les pros de la nutrition conseillent de manger futé, à savoir en quantité raisonnable et en se concentrant sur la mastication plutôt que sur d'autres activités.

Côté contenu de l'assiette, les diététiciens ne recommandent rien de révolutionnaire: beaucoup de légumes, des féculents en nombre limité et peu de graisses. Ils rappellent par ailleurs que les diètes les plus efficaces sont celles qui s'accompagnent d'exercice physique régulier.

Un conseil tout particulièrement suivi par les Helvètes en janvier. Les centres de fitness n'enregistrent durant aucun autre mois de l'année des ventes d'abonnements aussi fortes. S'il se réjouit de cet engouement, Rolf Fuchs, le porte-parole de Migros Zurich (qui exploite les fitnessparcs régionaux), rappelle aux novices que leurs entraînements doivent être réguliers mais pas trop longs.

(ats)

Ton opinion