Sondage: Les Suisses sont des gens heureux
Actualisé

SondageLes Suisses sont des gens heureux

Un sondage de l'institut Isopublic montre que, sur une note maximale de dix, plus des trois quarts des habitants donnent à leur vie les valeurs de 7, 8 ou 9.

Le bonheur des Suisses n'a d'égal que leur optimisme: seuls 2% des personnes interrogées pensent que leur situation pourrait se dégrader en 2011.

Le bonheur des Suisses n'a d'égal que leur optimisme: seuls 2% des personnes interrogées pensent que leur situation pourrait se dégrader en 2011.

Une grande majorité des Suisse est heureuse et pense le rester l'année prochaine.

La moyenne générale des 1001 personnes sondées du 15 au 21 décembre est de 8,29. Seuls 1,3% d'entre eux ont attribué à leur vie les notes de 1, 2 ou 3.

Selon les chiffres publiés dans le «SonntagsBlick», les différences sont faibles entre hommes et femmes, Romands et Alémaniques, jeunes et vieux. Elles apparaissent davantage en fonction de la situation professionnelle et du niveau de revenu.

Ainsi seule un peu plus de la moitié (54%) des personnes au faible pouvoir d'achat ne craignent pas pour leur emploi. Ce taux passe à 81% pour les personnes bénéficiant des revenus les plus élevés.

Les meilleurs

Dans le même ordre d'idée, le rapport au chômage diffère selon les régions. Les Alémaniques, qui croient davantage à la sécurité de leur emploi (77%) sont en outre plus d'un sur deux (52%) à penser que s'ils devaient quand même se retrouver au chômage, ils récupéreraient rapidement un job. Pour les Romands, ces valeurs sont respectivement de 52% et 24%.

En comparaison internationale, la Suisse occupe le premier rang avec le Danemark. Selon une étude d'un sociologue néerlandais, l'Allemagne a une note moyenne de 7,1, l'Italie de 6,7 et la France de 6,6.

Stabilité

Le bonheur des Suisses n'a d'égal que leur optimisme. Seuls 2% des personnes interrogées pensent que leur situation pourrait se dégrader en 2011 sur les plans familial, sentimental ou de l'amitié. Le résultat n'est guère moins favorable concernant leur estimation de la sécurité en Suisse. Ils sont 78% à juger la situation stable, seuls 6% craignant une détérioration.

Les résultats de ce sondage corroborent ceux de la première enquête menée par l'Office fédéral de la statistique sur le bien-être et la répartition des revenus en Suisse, publiée mi-décembre. Près des trois quarts de la population vivant en Suisse (74,6%) se dit très satisfaite de sa vie en générale, sur la base de chiffres de 2009. Seuls 6,7% des habitants sont confrontés à des privations matérielles d»envergure. (ats)

Ton opinion