Les Suisses sont mauvais payeurs
Actualisé

Les Suisses sont mauvais payeurs

En 2005 les Offices des faillites n'ont pas chômé.

Les faillites ouvertes ont progressé de 3%, à 10 800, et les liquidations de 2,1%. Les pertes liées à ces dossiers ont en revanche reculé à 4,5 milliards de francs. Selon l'Office fédéral de la statistique, la Suisse a également connu une hausse de 3% des poursuites, avec quelque 2,52 millions de commandements de payer, de 1,4% des saisies, à 1,32 million, et de 5% des recouvrements à 436 000.

Ton opinion