Actualisé 22.04.2008 à 18:19

Les Suisses sont prêts à déménager pour leur boulot

Plus de deux tiers des Suisses
sont prêt à changer de domicile pour trouver un emploi.

Les Suisses démontrent une forte disposition à la mobilité dans leur travail. Environ 70% des travailleurs helvétiques seraient prêts à changer de domicile pour trouver le bon emploi. Plus de la moitié des travailleurs suisses ont déjà changé de domicile une fois pour raisons professionnelles, selon un sondage de la société de placement de personnel Kelly Services effectué dans 33 pays et publié hier.

L'enquête révèle que 56% des Suisses seraient prêts à déménager à l'étranger pour un avancement dans leur carrière. La tendance est la plus haute chez les 25-34 ans (61%). La moyenne internationale se situe à 59%.

En Europe, Les Polonais sont les plus enclins à émigrer (90%), devant les Russes (72%) et les Allemands (68%). La propension la plus faible pour un déménagement à l'étranger se trouve aux Etats-Unis (37%).

D'après les sondés suisses, les obstacles les plus importants pour un déménagement à l'étranger sont la situation familiale (58%), la barrière de la langue (31%) ainsi que la formation scolaire des enfants (24%).

La propension à la mobilité se trouve dans tous les secteurs de travail, ainsi que dans tous les groupes d'âge et de revenus. Elle est toutefois plus élevée chez les hommes que chez les femmes.

Le sondage démontre également que les Suisses sont prêts à effectuer de longs trajets pour aller au travail. Près des deux tiers d'entre eux voyagent entre 30 et 60 minutes, 12% voyageraient entre 60 et 90 minutes et plus. Les employés qui voyagent le plus longtemps pour se rendre au travail se trouvent en Belgique et en Finlande. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!