Votation fédérale: Les Suisses voteront sur «No Billag» le 4 mars
Actualisé

Votation fédéraleLes Suisses voteront sur «No Billag» le 4 mars

La date du scrutin sur l'initiative «No Billag», qui propose de supprimer la redevance radio-TV, vient d'être fixée par le CF.

L'entreprise Billag était, jusqu'à cette année, chargée de percevoir la taxe, avant que Serafe ne prenne le relais.

L'entreprise Billag était, jusqu'à cette année, chargée de percevoir la taxe, avant que Serafe ne prenne le relais.

Keystone

La suppression de la redevance radio-TV sera soumise au peuple le 4 mars 2018. Le peuple devra aussi se prononcer ce jour-là sur la prolongation de la perception d'impôts, a décidé mercredi le Conseil fédéral (CF).

Le sort de l'initiative «No Billag» occupera la vedette du scrutin fédéral. Le Parlement appelle à rejeter un texte et a finalement renoncé à lui opposer une alternative. On ne sait pas encore à combien se montera la redevance radio-TV à partir de 2019. Mais la ministre de la communication Doris Leuthard a déjà averti qu'elle baisserait.

Concessions aux enchères

L'initiative interdirait à la Confédération de subventionner toute chaîne de télévision ou de radio et de prélever une redevance de réception. Cette dernière fonction ne pourrait pas non plus être déléguée à un tiers. Berne pourrait tout au plus payer pour la diffusion de communiqués officiels urgents.

Quant aux concessions, elles seraient régulièrement mises aux enchères par les autorités fédérales. Une seule exception semble autorisée, le texte stipulant que ce n'est qu'«en temps de paix» que la Confédération ne peut exploiter ses propres chaînes de radio ou de télévision.

Le nouveau chef de la RTS est prêt à se battr

«Si l'initiative No Billag passe, on ferme la maison. C'est une question de vie ou de mort», a déclaré Pascal Crittin qui entrera en fonction le 1er mai.

Prolongation de la TVA

L'autre objet au menu du scrutin est le nouveau régime financier 2021. Il vise à prolonger de 15 ans, à fin 2035, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l'impôt fédéral direct (IFD). Les Suisses sont appelés régulièrement à se prononcer sur une telle prorogation, faute d'avoir ancré définitivement ces deux impôts. (nxp/ats)

«No Billag»: interview de Philippe Nantermod

La Chambre du peuple débat ce mardi sur la suppression pure et simple de la redevance demandée par l'initiative dite «No Billag». Le débat, très long, se terminera lundi prochain.

Gilles Marchand: «Je ne suis pas un Superman»

La SSR est à la veille de grands défis, notamment la votation sur l'initiative «No Billag» en 2018. Son nouveau directeur général Gilles Marchand a présenté vendredi ses priorités. Il entend entre autres chercher à renforcer la coopération avec les médias privés.

(NewsXpress)

Ton opinion