Actualisé 24.03.2019 à 13:07

CurlingLes Suissesses en finale des Mondiaux

En battant la Chine samedi matin et la Corée du Sud l'après-midi, les Suissesses se sont qualifiées pour la finale du rendez-vous mondial de Silkeborg.

von
Daniel Visentini
Silvana Tirinzoni a montré le chemin dans le 11e end, avant qu'Âlina Pätz n'apporte sa pierre à l'édifice. Les Suissesses sont en finale des Mondiaux.

Silvana Tirinzoni a montré le chemin dans le 11e end, avant qu'Âlina Pätz n'apporte sa pierre à l'édifice. Les Suissesses sont en finale des Mondiaux.

Keystone

Qualifiées pour les demi-finales des Mondiaux de Silkeborg ce samedi matin après une victoire face à la Chine, les Suissesses se sont hissées en finale l'après-midi en battant la Corée du Sud au terme d'un match tactique qui s'est terminé au 11e end. En mettant sous pression des Coréennes fébriles en fin de match, avec des ratés grossiers au 9e et au 11 end, les Suissesses seront au pire médaillées d'argent. Mais elles viseront l'or bien sûr, ce dimanche à 16 heures, contre la Suède qui a battu le Japon dans l'autre demi-finale (6-3).

C'est au huitième end que les choses se sont décantées. Il y avait 2-2 et la Suisse avait l'avantage de la dernière pierre. Une position idéale qu'elles n'ont pas su exploiter quand Silvana Tirinzoni voyait une de ses tentatives manquer de précision. Une occasion sur laquelle les Coréennes se sont ruées pour obliger les pensionnaires du CC Aarau à marquer un point. Pour récupérer l'avantage de la dernière pierre, un atout majeur en fin de rencontre. Au neuvième end, profitant d'une grosse erreur d'Alina Pätz, les Coréennes se sont contentées d'un end nul, conservant ainsi le dernier envoi au dixième end.

Les Suissesses menaient donc au score 3-2 à l'aube du dernier end, mais demeuraient à la merci d'un coup double des Coréennes. Mais c'était au tour de leurs adversaires de se montrer imprécises. En égalisant à 3-3 malgré elles, les Coréennes perdaient l'avantage de la dernière pierre pour le 11e end décisif. Une aubaine pour les Suisses Melanie Barbezat, Esther Neuenschwander, Silvana Tirinzoni et Alina Pätz qui ont mis la Corée sous pression. Et les Coréennes se sont à nouveau montrées fébriles en fin d'end, ratant deux pierres capitales.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!