Love story: Les Suissesses se laissent volontiers draguer en ligne
Actualisé

Love storyLes Suissesses se laissent volontiers draguer en ligne

Les femmes de notre pays finissent 3e d'un sondage réalisé Badoo: elles accepteraient facilement de discuter virtuellement avec des inconnus. Découvrez les pays qui complètent le podium.

par
mri
Selon le site Badoo, les Suissesses seraient plus faciles à aborder virtuellement que leurs voisines de l'Hexagone.

Selon le site Badoo, les Suissesses seraient plus faciles à aborder virtuellement que leurs voisines de l'Hexagone.

Durant deux ans, le site Badoo, réseau social destiné aux rencontres amoureuses, a analysé le comportement de ses utilisateurs. Au total, ce dernier a décrypté près de 147 millions d'interactions. L'un des sujets de l'étude? Les taux de réponse des femmes aux avances des hommes.

Les Françaises referment le classement

«Nous voulions savoir si, dans certains pays, les femmes étaient plus disposées à discuter avec des hommes intéressés», explique Louise Thompson, directrice de communication. Ainsi, la République Tchèque décroche la première place du classement, devant les Pays-Bas… et la Suisse! Les Suissesses seraient donc bien plus enclines à engager une conversation avec des hommes inconnus virtuels que leurs voisines: les Françaises terminent en dixième position, soit dernières du classement européen.

A l'échelle mondiale, Badoo estime que les femmes les plus difficiles à aborder sont les Sud-Américaines, notamment celles vivant au Pérou, en Équateur et au Venezuela. Celles-ci détesteraient la drague en ligne et ne feraient confiance qu'aux hommes rencontrés dans la «vraie» vie. Mais pourquoi diable ce sont-elles tout de même inscrites sur un site de rencontres?

Le classement européen

1. République Tchèque

2. Pays-Bas

3. Suisse

4. Pologne

5. Portugal

6. Italie

7. Espagne

8. Allemagne

9. Royaume-Uni

10. France

Ton opinion