Sexualité.: Les Suissesses se masturbent de plus en plus
Selon une étude réalisée par la marque de vibromasseurs Womanizer, les femmes dans le monde se masturbent plus en 2022 que l’année passée.

Selon une étude réalisée par la marque de vibromasseurs Womanizer, les femmes dans le monde se masturbent plus en 2022 que l’année passée.

Getty Images
Publié

SexualitéLes Suissesses se masturbent de plus en plus

En 2022, les femmes se donnent plus de plaisir en solo qu’en 2021. C’est la conclusion d’une étude réalisée à l’occasion de la journée mondiale de la masturbation égalitaire qui a lieu ce jeudi 23 juin.

par
Nina Seddik

Les femmes dans le monde se masturbent nettement plus en 2022 qu’en 2021. C’est la conclusion de l’enquête réalisée par la marque de vibromasseurs Womanizer à l’occasion de la journée mondiale de la masturbation égalitaire qui a lieu ce jeudi 23 juin. Cela signifie qu’à partir de cette date les femmes commencent à se masturber alors que les hommes le font depuis le début de l’année.

Lancée en 2020 par la marque berlinoise, cette journée a pour but d’attirer l’attention sur l’écart des pratiques masturbatoires entre les femmes et les hommes. Un écart qui est passé de 62% en 2021 – la journée mondiale de la masturbation égalitaire avait eu lieu le 14 août – à 47% en 2022.

«La date de la journée de la masturbation égalitaire nous a surpris cette année, explique Johanna Rief, responsable de l’autonomisation sexuelle chez Womanizer. Nous avons créé cette journée en 2020 pour attirer l’attention sur le déséquilibre social. Il y a 2 ans, la journée de la masturbation égalitaire était encore début septembre. Le fait que cet écart ait désormais diminué de 2 mois est une évolution vraiment positive.»

Vous masturbez-vous plus que l’année passée?

Les Suissesses aussi

Pour arriver à cette conclusion, Womanizer a interrogé en mai de cette année 22’315 personnes dans 15 pays différents, dont la Suisse. Il en ressort que les femmes se masturberont en moyenne 76 fois en 2022, soit 23 fois de plus que l’année précédente.

Avec 74 fois par an, les Suissesses sont juste en dessous de la moyenne mondiale. Néanmoins, elles se masturbent elles aussi davantage qu’en 2021 (32 fois de plus). Quant aux hommes suisses, ils se masturberont en moyenne 162 fois cette année contre 174 fois en 2022. Une légère baisse qui ne les empêche cependant pas de tenir la tête du classement mondial.

Par ailleurs, 22% des femmes affirment ne jamais se masturber contre seulement 1,9% des hommes. Quant à l’écart des pratiques masturbatoires, il est davantage creusé en Suisse par rapport à la moyenne mondiale, même s’il l’est moins que l’année passée (55% contre 72%). Cela signifie que la journée mondiale de la masturbation égalitaire aura lieu chez nous le 19 juillet.

Briser un tabou

Réelle augmentation des pratiques masturbatoires chez les femmes ou libération de la parole autour de cette question, difficile de le savoir avec exactitude. Selon Johanna Rief, le tabou de la masturbation féminine est néanmoins bel et bien en train de se briser. «Ces résultats montrent à quel point il est important de sensibiliser à la sexualité féminine et au désir. C’est formidable de voir qu’un changement social est en cours et que nous sommes autorisés à y contribuer.»

Ton opinion

19 commentaires