Commerce de détail: Les supermarchés Migros fusionnés au sein d’une seule coopérative?

Publié

Commerce de détailLes supermarchés Migros fusionnés au sein d’une seule coopérative?

Selon la presse alémanique, le géant orange réfléchirait à rattacher les activités de ses 10 coopératives à une seule d’entre elles, afin de gagner en efficacité.

Les activités de supermarché de la coopérative vaudoise de Migros vont-elles être dirigées depuis une coopérative alémanique?

Les activités de supermarché de la coopérative vaudoise de Migros vont-elles être dirigées depuis une coopérative alémanique?

20min/Vanessa Lam

Différentes forces de travail travailleraient à un projet «révolutionnaire» dans la communauté Migros. En effet, elles souhaitent regrouper les activités de supermarchés du géant orange de ses 10 coopératives au sein d’une seule coopérative existante. Il s’agirait non seulement des achats (gérés actuellement par la FCM, la centrale de la fédération des coopératives Migros), mais aussi de toute la chaîne de création de valeur, y compris la logistique et l’informatique. But: gagner en efficacité, rapporte samedi la «Schweiz am Wochenende».

La nouvelle unité devrait être rattachée à la coopérative «où il y a le plus de connaissances spécialisées et les meilleurs collaborateurs», selon une personne proche du dossier interrogée par le journal. Il pourrait s’agir de celle de Suisse orientale, voire celle de Lucerne, les deux étant jugées les plus «efficaces».

Un coup dur pour la centrale

Cette nouvelle organisation serait un coup dur pour la FCM, qui coordonne actuellement les activités de Migros et qui pourvoit à l’approvisionnement des coopératives via les achats centralisés et la production de marchandises. Ses activités seraient en effet nettement réduites et elle deviendrait dès lors un simple centre de services. Mais le moment serait particulièrement bien choisi pour entamer une profonde mutation puisque le patron de Migros, Fabrice Zumbrunnen a annoncé le 25 octobre qu’il quitterait ses fonctions à la fin avril, après 5 ans à la tête du géant orange.

La «Schweiz am Wochenende» souligne par ailleurs qu’en regroupant leurs forces dans le secteur des supermarchés, les coopératives Migros suivraient une logique qu’elles ont déjà expérimentée avec plus ou moins de succès dans les activités annexes. Ainsi, elles ont récemment regroupé les activités de fitness à Migros Zurich ou les terrains de golf à Migros Lucerne. En outre, les marchés spécialisés comme Micasa ou Melectronics constituent désormais une société anonyme indépendante dans la communauté Migros.

Pour rappel, le 30 octobre dernier, la presse dominicale annonçait, dans la foulée de la démission de Fabrice Zumbrunnen, que la plupart des 10 coopératives Migros enregistraient des chiffres inquiétants. Au siège de Zurich, on craindrait même de devoir présenter des chiffres négatifs pour 2022 lors du bilan annuel au printemps prochain.

(cht)

Ton opinion

13 commentaires