Genève: Les syndicats submergés par les demandes
Actualisé

GenèveLes syndicats submergés par les demandes

Mercredi, la Communauté genevoise d'action syndicale a demandé la suspension de toute activité économique non-essentielle.

Coronavirus: les chantiers continuent le travail.

Les syndicats genevois sont submergés de demandes liées à la crise du coronavirus de la part de salariés, inquiets pour leur santé et leur avenir. Leur faîtière, la Communauté genevoise d'action syndicale (CGAS), a demandé mercredi de suspendre de manière contraignante toute activité économique ne répondant pas aux besoins essentiels de la population.

Selon la CGAS, des personnes sont renvoyées à la maison sans savoir si elles toucheront un salaire, ou travaillent en l'absence de mesures de protection. Des secteurs sont particulièrement concernés, comme la vente, le nettoyage, les livraisons à domicile, les soins à domicile, mais également les services publics.

Pour la CGAS, des mesures immédiates doivent être mises en place: assurer l'emploi et les revenus de l'ensemble des salariés, y compris le personnel temporaire auxiliaire ou payé à l'heure. La faîtière syndicale exige en outre «l'interdiction des licenciements pour toutes les entreprises au bénéfice d'aides publiques». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion