BlackBerry: «Les tablettes seront mortes dans 5 ans»
Actualisé

BlackBerry«Les tablettes seront mortes dans 5 ans»

Le CEO du fabricant BlackBerry, Thorsten Heins, a minimisé l'importance des tablettes informatiques dans le marché du mobile.

par
man
En trois mois, le smartphone BlackBerry Z10 a convaincu 1 million de personnes.

En trois mois, le smartphone BlackBerry Z10 a convaincu 1 million de personnes.

La popularité des tablettes ne devrait pas durer, selon le CEO de BlackBerry. «Dans cinq ans, je ne pense pas qu'il y aura une raison d'avoir une tablette. Peut-être un grand écran dans votre espace de travail, mais pas une tablette en tant que telle», a déclaré Thorsten Heins, lors d'une interview accordée à Bloomberg, à Los Angeles. «Les tablettes ne sont pas un bon modèle économique», a-t-il ajouté. Les chiffres d'Apple pourraient le contredire. La firme à la pomme a en effet écoulé 19,5 millions d'iPad au cours du dernier trimestre, contre 11,8 millions sur la même période en 2012.

L'impopulaire PlayBook dans le rétroviseur

BlackBerry semble encore accuser le coup du fiasco de sa tablette PlayBook. Lancé en 2011, l'appareil avait connu de nombreux invendus, notamment à cause de critiques qui pointaient du doigt l'absence d'un client mail sur le terminal. Néanmoins, lors d'une autre interview, Thorsten Heins avait déclaré, en janvier, qu'il pourrait considérer un successeur de sa PlayBook, à condition que le produit soit vraiment rentable.

Mais le futur de la firme semble plutôt s'orienter vers le développement de gadgets hybrides alimentés par un smartphone, d'après certaines déclarations de Thorsten Heins. Et le patron ne manque d'ailleurs pas d'ambition: «Dans cinq ans, je vois BlackBerry être le leader absolu dans le domaine de l'informatique mobile. Je veux gagner des parts de marché autant que je peux, mais pas en étant un copieur.»

Ton opinion