Actualisé 21.10.2015 à 15:23

Afghanistan

Les talibans intensifient l'insurrection dans le sud

Les rebelles talibans se sont emparés brièvement d'un quartier de la capitale de la province de Lashkar Gah, dans le sud du pays.

Nouvelle démonstration de force des talibans afghans qui ont tenté de prendre le contrôle de Lashkar Gah.

Nouvelle démonstration de force des talibans afghans qui ont tenté de prendre le contrôle de Lashkar Gah.

Les insurgés intensifient leur offensive contre les troupes régulières. Le contrôle de Lashkar Gah est tout aussi symbolique que stratégique. En effet, il montre que les talibans ne se contentent plus de la guérilla rurale dans le sud du pays qu'ils ont lancée à la chute de leur régime en 2001. Ils tentent de plus en plus souvent d'investir les centres urbains, comme cela a été le cas fin septembre à Kunduz.

Les insurgés ont lancé une offensive il y a quatre jours contre Lashkar Gah, qui compte 200'000 habitants. Ils se sont emparés mardi soir pendant quelques heures de Babaji, un quartier de la ville, avant d'en être repoussés par les «forces spéciales», selon le porte-parole du Ministère de l'intérieur Sediq Sediqqi.

Cette nouvelle attaque survient tout juste un an après que l'armée britannique a rendu aux Afghans le contrôle de Camp Bastion, base située à proximité de Lashkar Gah. Elle illustre combien les forces de sécurité afghanes peinent à contenir seules l'insurrection islamiste, dix mois après la fin de la mission de combat de l'OTAN.

Zone de production de pavot

Les 13'000 troupes étrangères résiduelles n'ont plus qu'un rôle de formation et de conseil. Face à la perspective de voir leur ville passer aux mains des combattants islamistes, certains habitants ont fui Lashkar Gah vers Kandahar, emportant avec eux vivres et couvertures, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Des combats ont aussi eu lieu dans le district de Nad Ali, à quelques kilomètres à l'ouest de Lashkar Gah. Le ministre afghan de la Défense a assuré que l'armée avait «balayé» la zone.

Le Helmand est une vaste province rurale dominée par l'ethnie pachtoune. Celle-ci détient le record en Afghanistan de production de pavot, la matière première qui sert à fabriquer l'opium et l'héroïne et finance en partie les talibans. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!