Afghanistan: Les talibans nient avoir enlevé un reporter du «New York Times»
Actualisé

AfghanistanLes talibans nient avoir enlevé un reporter du «New York Times»

Les talibans afghans ont nié dimanche toute implication dans l'enlèvement, en novembre dernier en Afghanistan, d'un reporter du «New York Times».

Ce journaliste et son collègue afghan ont récemment réussi à s'échapper.

«Nous n'avons pas été impliqués dans cette affaire du tout», a déclaré à l'AFP Zabihullah Mujahid, un des deux porte-parole habituels des talibans, ces insurgés islamistes chassés du pouvoir fin 2001 et responsables de nombreux enlèvements en Afghanistan.

Le reporter du «New York Times» David Rohde, le journaliste afghan Tahir Ludin et leur chauffeur avaient été enlevés aux environs de Kaboul le 10 novembre dernier.

Les journalistes ont réussi à s'échapper en franchissant le mur de la propriété où ils étaient maintenus prisonniers, dans la région pakistanaise reculée du Nord-Waziristan, selon un article publié samedi sur le site internet du quotidien américain.

Le chauffeur est resté aux mains des ravisseurs, dont l'article indique qu'ils étaient des talibans, sans plus de précisions.

(ats)

Ton opinion