Actualisé 23.08.2012 à 08:49

HôtellerieLes tarifs affichés hors taxe de séjour?

Le prix d'une chambre d'hôtel pourrait être affiché sans les taxes de séjour. Le Conseil fédéral s'est dit prêt à franchir le pas.

Comme en France, le touriste pourrait se voir proposer en Suisse des prix de chambre d'hôtel ne comprenant pas la taxe de séjour. Le Conseil fédéral s'est dit favorable au projet. Pas question en revanche de copier les Etats-Unis et d'afficher des tarifs hors TVA.

L'idée d'indiquer séparément la taxe de séjour et la TVA est lancée par la conseillère nationale Viola Amherd (PDC/VS). Selon elle, afficher des prix nets permettrait au tourisme suisse de mieux se placer face à ses concurrents étrangers.

Pas de problème pour la taxe de séjour, répond jeudi le Conseil fédéral. Cette mesure est justifiée car l'obole est prélevée par personne alors que le prix de l'hébergement est souvent indiqué par chambre. La taxe, dont il faudra de toute façon s'acquitter, devra toutefois figurer parmi les informations tarifaires.

TVA de 3,8% incluse

Le gouvernement voit en revanche beaucoup de problèmes à afficher des prix hors une TVA qui s'élève à 3,8%. Une telle exception engendrerait de gros problèmes de délimitation et d'égalité de traitement avec les autres services. De plus, le droit européen oblige à inclure la TVA dans les tarifs.

L'hôtellerie helvétique doit donc s'y soumettre pour faire sa pub sur le continent. Les touristes de l'UE et de l'EEE, qui sont habitués aux prix TVA incluse, représentent en outre 66% des nuitées. Ils pourraient se sentir floués si on leur facture des prix plus chers qu'annoncés, «ce qui nuirait à la réputation et à l'attrait de la destination touristique suisse».

Quant aux 7,6% d'hôtes américains, nettement plus à l'aise avec les prix hors taxes, il reste possible de les appâter. On peut en effet afficher sur Internet à la fois le prix avec et sans taxe. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!