Actualisé 21.10.2015 à 12:42

Aviation

Les tarifs low cost de Swiss séduisent

Depuis fin juin, la compagnie a introduit des billets à bas prix. Près d'un ticket sur deux vendu par Swiss est un billet low cost.

de
Christine Talos
Les tarifs de Swiss ressemblent de plus en plus à ceux d'Easyjet.

Les tarifs de Swiss ressemblent de plus en plus à ceux d'Easyjet.

De plus en plus de Suisses se tournent vers les billets à bas prix de la compagnie Swiss. En effet, depuis l'introduction fin juin de ses nouvelles options tarifaires, le tarif «Economy Light» fait un tabac, selon 20 Minuten. Au point que pratiquement un ticket d'avion sur deux appartient à cette catégorie, selon le quotidien gratuit mercredi.

Depuis l'introduction des nouveaux tarifs, environ 40% des clients ont choisi l'option la plus économique de Swiss, a indiqué la porte-parole de la compagnie. Seuls 15 à 20% rajoutent de l'argent pour s'offrir la classe en-dessus, soit le tarif «Economy Classic».

Rappelons que la catégorie la meilleure marché fonctionne selon le même modèle qu'Easyjet. Elle ne permet qu'un bagage à main. Pour un bagage en soute, il faut payer, de même que pour réserver un siège. La catégorie en-dessus inclut ces 2 prestations moyennant un supplément de 50 francs pour aller-retour en Europe. Enfin il existe 2 autres catégories, le tarif «Economy Flex», plus chère, réservée surtout aux hommes d'affaires, qui permet de modifier ses réservations gratuitement, et la «Business Class».

Scepticisme

Mais le succès de la catégorie low-cost de Swiss laisse les professionnels sceptiques. Pour eux, la filiale de Lufthansa ne va pas gagner ainsi de nouveaux clients. Mais cela lui permet surtout d'exister dans un environnement concurrentiel, face à Easyjet et toutes les compagnies qui proposent des tarifs avantageux, estiment-ils.

Ils voient encore un autre bémol: ce nouveau système tarifaire, aux prestations très différenciées, permet de moins en moins aux gens de comparer les offres entre elles. «Ce sera comme pour les téléphone mobiles, une vraie jungle des prix», prédit un spécialiste.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!