France: Les taxis se rebellent après un contrôle de police
Actualisé

FranceLes taxis se rebellent après un contrôle de police

Des incidents ont opposé mardi vers 01h00 des taxis et des policiers à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle (CDG) en Seine Saint Denis, à la suite du contrôle d'un chauffeur, a-t-on appris de source aéroportuaire.

Selon un taxi, le terminal 3 a aussi été bloqué par des chauffeurs en colère.

«L'incident s'est produit à la base arrière de l'aéroport où attendent les taxis à la suite d'une opération de contrôle d'un chauffeur» a indiqué la source aéroportuaire, qui n'a pas voulu donner de détails sur le blocage du terminal mais a précisé qu'il n'y avait pratiquement plus d'avions qui se posaient à Roissy à cette heure avancée de la nuit.

Selon un chauffeur, M. Tarek Moktad, «les policiers ont procédé au contrôle musclé de l'horodateur d'un véhicule, un chauffeur a été blessé par un tir de flahsball, il a été interpellé ce qui a provoqué la colère de la profession».

Les relations entre la brigade de police spécialisée dans le contrôle des taxis - les boers - et les chauffeurs sont mauvaises depuis plusieurs mois, a ajouté M. Moktad.

«Les policiers nous empêchent de fumer, de jouer aux cartes, de faire la prière, nous sommes 300 taxis présents et nous sommes décidé à bloquer le terminal toute la nuit, nous voulons que le préfet vienne ici afin de lui exposer la situation» a ajouté M. Moktad.

Interrogée par l'AFP, la direction de la police n'a pas souhaité réagir.

(afp)

Ton opinion