Hockey: Les Tchèques tiennent leur revanche sur les Suisses
Actualisé

HockeyLes Tchèques tiennent leur revanche sur les Suisses

Pour son sixième match de préparation, la Suisse s'est inclinée 1-2 à Bâle face à la République tchèque. Romy a été l'unique buteur helvétique et le gardien Robert Mayer a livré une bonne performance.

Switzerland's goalkeeper Robert Mayer in action during a friendly ice hockey game between Switzerland and Czech Republic, at the St. Jakob Arena in Basel, Switzerland, Sunday, April 27, 2014. (KEYSTONE/Patrick Straub)

Switzerland's goalkeeper Robert Mayer in action during a friendly ice hockey game between Switzerland and Czech Republic, at the St. Jakob Arena in Basel, Switzerland, Sunday, April 27, 2014. (KEYSTONE/Patrick Straub)

Trois victoires, trois défaites, le bilan de l'équipe de Suisse est équilibré. Battus 3-1 à Neuchâtel, les Tchèques ont obtenu leur revanche. Moins lâche dans son placement que vendredi à la Patinoire du Littoral, la défense tchèque a mieux tenu le choc à Bâle. L'absence de Roman Josi et Damien Brunner, ménagés, a également joué un rôle dans l'animation offensive helvétique. Comme vendredi, le duo Romy-Hollenstein s'est distingué en inscrivant le 1-1 à la 25e. Complémentaires, les deux futurs ex-coéquipiers de club constituent une base solide sur laquelle Simpson ne manque pas de s'appuyer. Même remarque concernant la paire Ambühl-Suri.

«Nous avons fait beaucoup de vidéo ce week-end, a expliqué le sélectionneur helvétique. La performance est meilleure que vendredi, mais cela ne suffit pas. Ce groupe manque d'expérience et de connaissance du système, mais ils veulent faire partie de ce groupe et mettent de l'énergie. Et face à une République tchèque aussi imposante physiquement, ce n'est pas évident. Ils sont encore en phase d'apprentissage. Alors je suis plus satisfait que vendredi, mais encore insatisfait dans l'ensemble.»

Mayer s'en sort bien

Pour son baptême du feu au niveau international, Robert Mayer s'en est plutôt bien sorti face à son pays d'origine. Le portier des Hamilton Bulldogs en AHL n'a pourtant rien pu faire sur les réussites tchèques. La première, tombée à la 5e minute, est le fruit d'un excellent travail préparatoire de Roman Cervenka pour Martin Ruzicka. Le second est tombé sur un penalty parfaitement transformé par Vojtech Mozik (29e). Mais le natif de Havirov en République tchèque a sorti la jambière plus d'une fois à bon escient. Au cours de la troisième période, les largesses de l'arrière-garde suisse lui ont permis de se mettre en évidence. A revoir.

«Robert a réalisé un match très solide, a estimé Simpson. Ce n'était pas simple pour lui, mais il a rempli son contrat.»

Après la commotion de Julien Vauclair survenue vendredi à Neuchâtel, Sean Simpson a dû faire face à deux nouveaux forfaits à deux semaines de l'ouverture du Championnat du monde de Minsk. Les Zurichois Severin Blindenbacher et Morris Trachsler ont dû décliner l'appel du sélectionneur afin de soigner des bobos. Le fait que Simpson ne soit plus le patron après la compétition a sûrement dû peser dans la décision de certains.

Nouveau remaniement

Lundi, le cadre subira un troisième remaniement. Mathias Seger, Eric-Ray Blum, Reto Schäppi, Luca Cunti, Simon Bodenmann et Victor Stancescu devraient venir renforcer la sélection. A ce sujet, le coach national n'a pas voulu en dire davantage: «Nous informerons les joueurs en premier. Et l'annonce officielle émanera de nous et pas des agents des joueurs. Quant aux éventuels renforts de NHL, je me trouve dans la même situation que les journalistes, j'attends de voir comment les quarts de finale de Conférence évoluent avant de savoir qui pourra éventuellement rejoindre l'équipe.» (ats)

Ton opinion