Les temps partiels dopent le travail des Suissesses
Actualisé

Les temps partiels dopent le travail des Suissesses

NEUCHATEL. Trois femmes sur quatre en Suisse ont une activité
rémunérée. C'est bien plus qu'en Europe.

Les femmes sont très présentes sur le marché suisse du travail. 74,7% des femmes en âge d'exercer une activité professionnelle ont un boulot. L'Union européenne présente un taux moyen de 63,2%. Cette forte présence féminine sur le marché de l'emploi est fortement liée au temps partiel. Plus de la moitié des femmes actives occupées (58%) n'exercent pas un temps plein en Suisse, contre un peu moins d'un tiers des travailleuses en Europe.

L'image d'une Suisse laborieuse se traduit dans la publication fournie hier par l'Office fédéral de la statistique. Dans l'ensemble, le taux d'activité des hommes et des femmes par rapport à l'ensemble de la population en âge de travailler (15 à 64 ans) s'élevait en Suisse l'an passé à 81,2%. La Suisse se place dans le peloton de tête de l'Union européenne et des quatre pays de l'AELE (Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein). Le taux atteint même 87,8% pour les hommes en âge de travailler, mais ils ne sont que 11,2% à occuper un temps partiel. Le pourcentage le plus élevé se retrouve aux Pays-Bas (22,1%) et le plus bas en Slovaquie (1,2%). Le rapport souligne que le développement d'une politique familiale permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie privée influencerait sans doute l'activité féminine en Suisse.

mme/ats

Ton opinion