24.06.2020 à 12:00

Coronavirus en Suisse

Les tests de dépistage seront gratuits pour tous

Afin de simplifier la détection du virus, le Conseil fédéral va prendre en charge les coûts de tous les tests. Cette mesure entre en vigueur jeudi.

Le but de cette mesure est d’empêcher que certaines personnes renoncent à se faire dépister pour des raisons financières.

Le but de cette mesure est d’empêcher que certaines personnes renoncent à se faire dépister pour des raisons financières.

KEYSTONE

Les personnes qui se soumettent à un test de dépistage du Covid-19 ne devront plus débourser un centime dès jeudi. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de prendre en charge les coûts de tous les tests afin de simplifier les choses.

Le recours à un monitorage étroit est nécessaire pour éviter une deuxième vague de l'épidémie et réagir rapidement en cas de hausse du nombre de cas. Il faut empêcher que certaines personnes renoncent à se faire dépister pour éviter de devoir assumer des frais, justifie le gouvernement.

Actuellement, il existe une inégalité de traitement. Dans certains cas, les analyses sont prises en charge par les cantons. Dans d'autres, c'est l'assurance maladie obligatoire qui assume les coûts, mais les personnes testées participent aux frais par l'intermédiaire de la franchise et de la quote-part.

Dès jeudi, elles n'auront plus rien à payer. La décision du Conseil fédéral répond à une demande de la task force scientifique de la Confédération. Les cantons et le Conseil national ont aussi fait pression pour une prise en charge uniforme des coûts.

Tests sérologiques aussi

La Confédération prendra en charge aussi bien les tests permettant de déceler une contamination que les tests sérologiques de détection des anticorps. Elle versera aux caisses maladie un forfait de 169 francs pour les premiers et de 113 francs pour les seconds qui ne sont pas encore recommandés par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les médecins et autres fournisseurs de prestations admis enverront la facture directement aux assureurs. Dès octobre, ils devront rendre des comptes tous les trois mois à l'OFSP sur les remboursements effectués.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
250 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Florie

25.06.2020 à 13:31

Une petite question concernant l'application SwissCovid si vous pouvez m'expliquer ça serait cool. J'avais bien compris qu'il fallait activer le bluetooth par contre je ne savais pas qu'il fallait le GPS. Pourquoi faut-il que les 2 soient activé pour que ça fonctionne ? Je sais, je suis chiante :)

Dids

25.06.2020 à 10:41

sympa pour ceux qui ont dû payer il y a du rétroactif?

Mark J.

25.06.2020 à 10:24

Gratuit soit, mais qui va pouvoir faire la queue pendant 2 heures pour avoir son tour aux HUG ? Alors que les gens qui travaillent sont plus propices à héberger et propager le virus, on fait tout pour leur mettre des bâtons dans les roues. Je ne vais pas me faire déduire une demie journée de travail, pour avoir un test auquel j'y ai droit. Il faut mettre d'avantage de personnel à disposition pour limiter les temps d'attente. Quelle gestion désastreuses ces HUG.