Déraillement en Norvège: Les tests du train de Stadler Rail reprennent
Actualisé

Déraillement en NorvègeLes tests du train de Stadler Rail reprennent

Les chemins de fer norvégiens (NSB) ont repris lundi les tests de trains FLIRT du constructeur thurgovien Stadler Rail.

Les essais avaient été interrompus après un accident survenu le 15 février ayant fait cinq blessés. Les trains ne présentent pas de défaut technique.

Les FLIRT devraient recevoir l'autorisation de circuler dans le trafic régulier début avril, a indiqué à l'ats un porte-parole de l'entreprise thurgovienne, Tim Büchele. Il revenait sur une information parue mercredi dans la «NZZ».

Un rapport d'enquête avait révélé que la cause de l'accident était la vitesse trop élevée du train. La composition circulait à 135 km/h sur un tronçon sinueux limité à 70 km/h.

En 2008, les chemins de fer norvégiens (NSB) ont commandé 50 trains FLIRT à Stadler Rail. Le groupe est dirigé par le conseiller national UDC Peter Spuhler.

(ats)

Ton opinion