Coronavirus: Les tests rapides étendus aux personnes sans symptômes
Publié

CoronavirusLes tests rapides étendus aux personnes sans symptômes

Le Conseil fédéral a décidé d’étendre l’utilisation des tests rapides aux personnes asymptotiques dès le 21 décembre afin de faciliter le dépistage.

Les tests rapides pour détecter le Covid-19 pourront être effectués sur des personnes sans symptômes. Le Conseil fédéral a étendu vendredi le recours à ce type d’examen afin de faciliter le dépistage de la population. La mesure entre en vigueur le 21 décembre.

Jusqu’à présent, seules les personnes présentant des symptômes étaient autorisées à effectuer le test rapide après notification de l’application SwissCovid ou dans le cadre d’une flambée d’infections. Désormais, il est accessible même aux personnes qui ne remplissent pas les critères de test de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Jusqu’à présent, seuls les tests antigéniques pratiqués par frottis nasopharyngés étaient reconnus. Désormais, tous les types de tests rapides qui remplissent les critères fixés par l’OFSP pourront être effectués dans les pharmacies, les hôpitaux, les cabinets médicaux et les centres de dépistage.

Les tests rapides pourront par exemple compléter le dispositif de protection des maisons de retraite, des hôtels ou des lieux de travail. Un résultat négatif ne vaut que pour le jour où le test a été effectué.

Si positif, à confirmer par un PCR

Les personnes ou les institutions qui pratiquent un test rapide en dehors des critères de l’OFSP devront payer elles-mêmes le test. Les cas qui se révéleraient positifs devront sans délai être confirmés par un test virologique PCR, ceci afin d’éliminer les faux positifs. Les coûts de confirmation sont pris en charge par la Confédération.

Les tests rapides ne remplacent pas les bons gestes pour se protéger du virus. L’hygiène des mains, la distance de précaution, le port du masque et la réduction des contacts restent des mesures essentielles à observer pour lutter contre l’épidémie.

(ATS/NXP)

Ton opinion