Actualisé 18.12.2013 à 10:32

Berne

Les Thounois se battent pour leur vie nocturne

Après la fermeture d'une boîte de nuit pour cause de trafic de drogue, les jeunes de la ville craignent de ne plus avoir de lieu de sortie. Ils manifesteront samedi.

de
cho/dmz
Il y a cinq ans, la Selve-Areal était un quartier branché. Aujourd'hui, on y trouve surtout des appartements.

Il y a cinq ans, la Selve-Areal était un quartier branché. Aujourd'hui, on y trouve surtout des appartements.

Les noctambules thounois ont décidé de prendre le taureau par les cornes. La toute nouvelle association Alliance contre la mort des clubs de l'Oberland bernois a annoncé la tenue d'une manifestation samedi.

Lors des cinq dernières années, les autorités de la ville ont décidé de fermer les lieux de sortie de la Selve-Areal, rue branchée de Thoune à l'époque. Puis, mi-novembre, une descente de police a obligé la discothèque N8Stern à fermer ses portes. Lors de leurs contrôles, les agents ont découvert toutes sortes de drogues, allant du cannabis aux méthamphétamines, dans les poches des fêtards.

Du coup, une vingtaine de jeunes de la ville ont décidé de faire bloc: «Le raid au N8Stern a été la goutte qui a fait déborder le vase. Nous demandons à la ville de mettre en place un concept clair pour la vie nocturne.»

Prendre exemple sur la capitale

L'appel de l'association fait des émules. Sa page Facebook est suivie par plus de 2400 personnes. Et les idées ne manquent pas: «Nous devons nous inspirer de l'exemple de Berne, qui est une ville très attractive», propose Dario Lanzrein, propriétaire du Mühlebar. Un point de vue partagé par Cyril Jenni, exploitant du club The Rock, fermé en 2011. «Avec un concept précis, mon bar serait sans doute toujours ouvert aujourd'hui.»

Des politiciens locaux de gauche partagent les préoccupations de la jeunesse: «Il n'est pas concevable que la ville se transforme en cité des vieux!» s'exclame Thomas Muller, membre du comité du Parti socialiste thounois. Un pied de nez au conseiller municipal Peter Siegenthaler, lui aussi socialiste, qui avait soutenu l'intervention policière au N8Stern.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!