Commerce de détail: Les tickets de caisse sont en voie de disparition
Actualisé

Commerce de détailLes tickets de caisse sont en voie de disparition

Lidl va renoncer à rendre une quittance à ses clients dès fin 2017. Coop s'y met aussi de plus en plus.

par
nxp/dmz
Les clients Coop ne recevront bientôt plus de ticket de caisse automatiquement.

Les clients Coop ne recevront bientôt plus de ticket de caisse automatiquement.

Keystone

Les tickets de caisse vont-ils bientôt appartenir au passé? Peut-être, si l'on en croit le Blick ce lundi. Selon le journal, Coop et Lidl seraient en train d'y renoncer. Et la tendance a même déjà commencé. En effet, depuis la semaine dernière dans les take-aways du géant orange, les employés ne rendent déjà plus de quittance aux clients, à moins que ceux-ci le demandent. Seule exception: les caisses où les clients scannent eux-mêmes leurs produits continueront de distribuer automatiquement une preuve d'achat.

Il faut savoir que la Coop vient d'introduire une nouveauté via sa Supercard. En effet, depuis le mois de novembre, les 3 millions de personnes possédant la carte-client du grand distributeur peuvent choisir s'ils veulent recevoir un ticket de caisse traditionnel lors de leurs achats, ou s'ils préfèrent le recevoir sous forme électronique via leur e-mail. Le système fonctionnerait déjà dans tous les supermarchés et filiales du groupe, des restaurants aux commerces de meubles en passant par la parfumerie et les magasins de bricolage.

Quant aux clients qui ne sont pas détenteurs d'une Supercard, ils continueront de recevoir une quittance classique. Et quid des tickets qui servent de garantie lors d'achats d'appareils? Ceux-ci continueront d'être distribués automatiquement, a indiqué le porte-parole de la Coop.

Plus de tickets chez Lidl

Le discounter Lidl va lui bien plus loin. Selon le Blick, il va carrément renoncer complètement aux tickets dès fin 2017. Ce sera aux clients de les réclamer s'ils le souhaitent encore. La mesure a été testée dans 3 succursales avec succès: seuls quelques personnes ont exigé une quittance. Du coup, la mesure sera appliquée à l'ensemble des 109 filiales du groupe, avec à la clé une économie de 30 tonnes de papier, selon sa porte-parole.

Quant à Aldi et Migros, ils réfléchissent encore, selon le quotidien alémanique. Le premier continue d'imprimer automatiquement ses tickets. Migros ne veut pas encore les supprimer mais les 2,9 millions de possesseurs de la Cumulus peuvent déjà consulter leurs achats online grâce à la carte-client. Nul doute que le géant orange va adopter la même politique que Coop dans un avenir proche.

Toujours le demander!

Légalement, rien n'oblige les commerçants à fournir un ticket de caisse. Mais pour la Fédération romande des consommateurs (FRC), son abandon n'est simplement pas imaginable: «Il s'agit d'une preuve d'achat, qui agit comme garantie légale. Sans ticket, si le consommateur a un problème quelconque, il n'aura droit à rien», prévient sa juriste Valérie Muster.

La FRC n'est pas contre l'idée de responsabiliser le client, mais dans ce cas, les éventuelles conséquences juridiques sont trop importantes. Elle soutient toutefois d'avantage l'idée d'y renoncer sur demande que de l'obtenir seulement sur demande. Conclusion: électronique ou papier, le ticket est indispensable.

Ton opinion