Actualisé

Côte d'Ivoire«Les tirs ont repris. C'est la psychose»

Les soldats ivoiriens continuaient mercredi de tirer en l'air pour «réclamer des primes», comme ils l'avaient fait la veille. Les habitants d'Adiaké, près d'Abidjan, sont inquiets.

Les soldats à Adiaké veulent des primes.

Les soldats à Adiaké veulent des primes.

Keystone

Des militaires ivoiriens des Forces spéciales basés à Adiaké, à 90 km à l'est d'Abidjan, ont de nouveau tiré mercredi de nombreux coups de feu en l'air pour «réclamer des primes», comme ils l'avaient fait la veille, a-t-on appris auprès des habitants.

«Les tirs ont repris. Aujourd'hui, jour de marché, ils ont demandé aux femmes du marché de rentrer à la maison. C'est la psychose, tout le monde est terré chez lui», racontent des habitants joints au téléphone par l'AFP depuis Abidjan. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!