Actualisé

Les toits de Plainpalais transformés en galerie d'art

Sylvie Fleury et Jérôme Leuba exposeront cet automne et pour dix ans des œuvres lumineuses sur les toits.

Le vernissage du projet «Néons», cet automne, promet d'être inhabituel. Pour admirer les œuvres de Sylvie Fleury et de Jérôme Leuba, les invités devront se tenir au milieu de la plaine de Plainpalais et fixer les toits de l'avenue du Mail. D'un côté, ils découvriront ces mots inscrits en néons lumineux: «Yes to All». Chaque lettre, d'une typographie très «eighties», mesurera 1,5 m de haut. «Le slogan peut être interprété de manière politique, spirituelle, voire sexuelle. Je voulais une formule qui fonctionne pour tous et qui amène une interrogation», explique la Genevoise.

De l'autre côté, sur le toit du 2, avenue du Mail, «Breath» s'illuminera à intervalles irréguliers. Tube de 26 m de long, l'œuvre de Jérôme Leuba diffusera un halo de lumière blanche qui rappellera la respiration. «Je veux que le mouvement ait l'air organique et non mécanique», dit l'artiste.

Ces néons font partie d'un programme commun aux Fonds d'art contemporain de la Ville et du canton. Deux autres interventions seront posées en 2007 et deux dernières en 2008. Le tout restera dix ans. Quatre nouveaux artistes seront sélectionnés. Ils devront obéir à un impératif: illustrer les toits de l'avenue du Mail. Ceux de l'avenue Henri-Dunant et du boulevard Georges-Favon, eux, doivent rester vierges de tout signe. Ils sont dans le champ de vision des touristes qui, depuis la plaine, veulent photographier la cathédrale!

David Haeberli

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!