Actualisé 12.07.2011 à 11:00

Cartes Google aux Etats-Unis

Les touristes débarquent chez elle par erreur

En croyant entrer dans un parc naturel comme indiqué sur Google, des visiteurs pénètrent dans une propriété privée.

de
laf

Le recours aux cartes de Google pour choisir son itinéraire de balade se démocratise. Pour le meilleur, mais parfois aussi pour le pire.

Résidente depuis plus de 25 ans à l'orée d'un parc naturel à Round Valley, un haut lieu touristique dans l'Etat du New jersey, Laurie Gneiding en a fait la cruelle expérience.

Depuis trois ans, elle voit défiler un nombre croissant de touristes dans sa propriété, à la recherche de l'entrée de la réserve naturelle et d'une place de parc pour leur véhicule.

«Cela a commencé avec quelques personnes, puis ca a passé à des dizaines cette année, explique Laurie Gneiding sur le site Nj.com.

La propriétaire avait pourtant pris les devants pour empêcher la circulation dans son allée. L'été dernier, elle avait érigé des panneaux indiquant notamment «Passage interdit», «Propriété privée» et «Aucun accès au parc». Mais sans les effets escomptés. «Nombreux sont ceux qui les ont ignorés», explique la résidente de l'Etat du New Jersey.

Cette année, elle a enfin découvert pourquoi elle était victime de cet afflux de touristes. «Quelqu'un nous a dit que le chemin indiqué sur Google Maps pour le parc de Round Valley les avait conduits sur notre propriété».

Les internautes qui tapent sur le moteur de recherche «Round Valley State Park» et «Round Valley Recreation Area» tombent bien au bon endroit. Par contre, ceux qui saisissent sur leur clavier «Round Valley Reservoir» arrivent chez Laurie Gneiding.

A la fin mai, Laurie Gneiding a demandé à Google de faire le nécessaire pour corriger les informations erronées. Elle s'est servie de l'outil de dénonciation d'erreurs. Elle a reçu un message en retour lui promettant une correction rapide. Mais, six semaines plus tard, toujours rien n'avait été changé.

«Nous admettons qu'il arrive d'avoir des imprécisions sur nos cartes et nous apprécions tout feedback pour améliorer nos outils, a reconnu Google qui promet de corriger l'impair. Nous nous excusons des désagréments provoqués par cette mauvaise indication.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!