Suisse: Les touristes n'ont pas boudé le pays en juillet
Actualisé

SuisseLes touristes n'ont pas boudé le pays en juillet

C'est la région zurichoise qui a connu la plus forte augmentation du nombre de vacanciers en juillet de cette année.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

L'inflation continue d'évoluer en territoire négatif en Suisse, entraînée par le pétrole bon marché. Les prix à la consommation ont reculé de 0,2% en août, comparé au mois précédent. En rythme annuel, les prix ont même diminué de 1,4%.

L'indice des prix à la consommation s'établit à 97,6 points en août (base décembre 2010 = 100), indique l'Office fédéral de la statistique (OFS) vendredi dans un communiqué.

Sur un an, le renchérissement atteint -1,4%, contre -1,3% en juillet et 0,1% en août 2014. Les prix des produits indigènes sont restés inchangés, alors que ceux des produits importés ont baissé de 0,6%. Même tendance en comparaison annuelle, avec respectivement des tarifs inchangés et en repli de 5,5%.

Un goëland emprunte leur GoPro

Par secteur, l'OFS relève des baisses des indices de prix partout, à l'exception de l'alimentation et des boissons non alcoolisées (0,4%). La plupart des denrées ont renchéri, après des ventes promotionnelles en juillet. Seuls les prix de certains fruits et légumes ont baissé.

Soldes et promotions

Le plus fort repli a été enregistré dans le groupe des produits ménagers et d'entretien courant (-0,5%), en raison de nombreuses offres promotionnelles. Les soldes d'été ont aussi fait reculer la catégorie habillement et chaussures (-0,2%) et des baisses de prix sur les produits de beauté et les cosmétiques ont entraîné un repli de l'indice du groupe autre biens et services (-0,3%).

Le groupe des boissons alcoolisées et du tabac accuse un repli de 0,3%, en raison d'offres promotionnelles sur le vin rouge étranger. L'indice des communications a aussi reculé (-0,1%) en raison de baisses sur les prix des smartphones et autres appareils de télécommunication.

Le mazout chute

Les baisses dans les transports (-0,3%) et dans la catégorie logement et énergie (-0,2%) reflètent de leur côté le bas niveau des prix du pétrole. Sur le mois écoulé, les prix de l'essence ont reculé de 2%, le diesel a diminué de 3,3%, tandis que les tarifs du mazout ont chuté de 5,3%.

Les indices des groupes loisirs et culture, restaurants et hôtels et loisirs et culture ont chacun diminué de 0,2%. La catégorie santé affiche aussi un repli (-0,3%) en raison d'une baisse des prix des prestations stationnaires. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion