Selon l'OFS: Les touristes ont boudé la Suisse en août
Actualisé

Selon l'OFSLes touristes ont boudé la Suisse en août

Pour le quatrième mois consécutif, l'hôtellerie suisse a enregistré en août un nombre de nuitées en recul, avec une baisse de 3,5%.

Les hôtes en provenance des pays du Golfe ont représenté la plus forte chute (-39% ou 56'000 nuitées).

Avec 45'000 nuitées en moins (-15,5%) par rapport à août 2008, la région touristique de Genève subit la baisse absolue les plus importantes, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). La ville du bout du lac est habituellement très prisée par la clientèle du Moyen-Orient, notamment durant les Fêtes de Genève.

Les clients des pays du Golfe ressentent certainement l'impact de la contraction des revenus pétroliers. Pour mémoire, les prix de l'or noir ont chuté de moitié en l'espace d'un an.

La région zurichoise est la deuxième la plus touchée (-7%). En revanche, celle de Bâle affiche la hausse absolue la plus marquée avec 6900 nuitées supplémentaires (+5,7%), selon les statistiques de l'hébergement touristique. Une progression à laquelle le succès de l'exposition Van Gogh au Musée d'art de la ville n'est pas étrangère.

A part Genève, les régions romandes s'en sortent mieux que la moyenne nationale. Neuchâtel, le Jura et le Jura bernois enregistrent une hausse de 1,3%, le Valais un recul de 1,4%, la région lémanique (Vaud) une diminution de 3% et celle de Fribourg une baisse de 1,6%.

Grande-Bretagne à la traîne

Comme les mois précédents, la demande indigène (-2,1%) a moins diminué que celle des visiteurs étrangers (-4,5%). Si l'on considère les pays de provenance de la clientèle, le Royaume-Uni, gravement touché par la crise, arrive en seconde position des défections, avec 50'000 nuitées en moins (-21%), après les pays du Golfe et devant les Etats-Unis (-6%).

De leur côté, les Pays-Bas, avec 13'000 nuitées supplémentaires, arrivent en tête des hausses absolues et affichent une avancée de 9,4%. Suit la Chine (+6600 unités ou 34%), la France (+5100 nuitées ou 2,8%) et le Japon, qui affiche une progression de 4400 nuitées (+5,9%).

Au total, l'hôtellerie a enregistré 4,1 millions de nuitées au mois d'août. Entre janvier et août 2009, le nombre cumulé s'est élevé à 25,3 millions, soit une baisse de 6,4% par rapport à la même période de 2008. La demande indigène a affiché un recul de 3,9% et les hôtes étrangers une diminution de 8,2%.

Séduire les Suisses

Pour compenser le recul du nombre de nuitées en provenance de l'étranger, la branche du tourisme tente de séduire la clientèle suisse. En juillet, le directeur de Suisse Tourisme Jürg Schmid invitait les Helvètes à passer leurs vacances dans leur pays, «afin d'assurer des places de travail».

L'appel a peut-être été entendu, mais pas dans le secteur de l'hôtellerie. Suisse Tourisme a récemment indiqué à l'ATS avoir constaté un déplacement de l'hôtellerie vers la para-hôtellerie («Vacances à la ferme», «Aventures sur la paille»...). (ats)

Ton opinion