Actualisé

Les traces de sang n'appartiennent pas à Maddie

C'est en tout cas ce que rapporte le journal The Times.

Selon le quotidien britannique, les tests montrent que ce sang vient probablement d'un homme originaire du nord-est de l'Europe. D'après le journal, l'analyse n'est fiable qu'à 72% en raison du mauvais état de l'échantillon prélevé, et d'autres tests sont en cours de réalisation par le Service scientifique de médecine légale de Grande-Bretagne.

La fillette de quatre ans a disparu le 3 mai, après que ses parents Gerry et Kate l'eurent laissée en compagnie de ses frère et soeur, des jumeaux âgés de deux ans, seuls dans leur chambre d'hôtel, pour se rendre dans un restaurant à l'intérieur du complexe hôtelier à Praia da Luz, dans la région de l'Algarve.

Sa disparition a déclenché de vastes recherches, et ses parents ont voyagé en Europe et aux Etats-Unis pour médiatiser l'affaire, afin de renforcer les efforts pour la retrouver.

Les traces de sang, découvertes par chiens renifleurs spécialisés dans la chambre où dormaient les enfants le soir de la disparition de Madeleine, laissaient penser que la fillette pourrait avoir été blessée ou tuée dans la pièce.

Samedi, pour la première fois, un responsable de la police portugaise a déclaré publiquement que les enquêteurs envisageaient la possibilité de la mort de Madeleine. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!