Charges sociales – Les très hauts salaires seront moins ponctionnés dès 2023
Publié

Charges socialesLes très hauts salaires seront moins ponctionnés dès 2023

Le pourcentage de solidarité versé par les plus hauts revenus à l’assurance-chômage sera supprimé en 2023.

Les personnes concernées sont dans la tranche des 10% de la population aux salaires les plus élevés.

Les personnes concernées sont dans la tranche des 10% de la population aux salaires les plus élevés.

20min/Stevan Bukvic

Un peu plus sur le compte bancaire des mieux payés du pays, un peu moins sur celui de l’assurance-chômage: dès 2023, le pourcentage de solidarité payé par les plus riches devrait être supprimé. C’est ce qu’ont appris les journaux alémaniques de Tamedia et ce qu’a confirmé un porte-parole du Secrétariat à l’économie. 

Ce pourcentage a été introduit en 2011 quand l’assurance-chômage était endettée. Alors que la retenue normale se monte à 2,2% des salaires (1,1% payé par le salarié, 1,1% par l’employeur), un pourcent supplémentaire (0,5% par le salarié, 0,5% par l’employeur) est prélevé sur les salaires au delà de 12’350 francs bruts mensuels.

Les 10% les mieux payés

Avec la suppression de ce pourcent, ce sont 340 millions environ qui resteraient ainsi dans la poche des salariés et qui n’iraient plus dans celle de l’assurance. Il s’agit là des 10% de la population qui ont les salaires les plus élevés. Selon les calculs de l’Office fédéral de la statistique fin mars, les 10% les mieux payés avaient un salaire supérieur à 11’996 francs en 2020.

Le mécanisme était clair dès le départ: dès que l’assurance-chômage se serait constituée un capital propre de 2,5 milliards, le pourcent tomberait. Selon les calculs du Seco, ce seuil doit être atteint cette année, d’où la fin du pourcent de solidarité dès 2023. Une légère incertitude demeure en fonction des conséquences économiques de la guerre en Ukraine, mais les jours de ce pourcent de solidarité sont de toute manière comptés. À noter que la suppression de ce pourcent ne nécessite pas de vote du Parlement.

(ywe)

Ton opinion

221 commentaires