Naufrage en Méditerranée : Les trésors des coffres du Concordia

Actualisé

Naufrage en Méditerranée Les trésors des coffres du Concordia

Le paquebot échoué vendredi est surveillé nuit et jour par des policiers. Les agents craignent que des pilleurs profitent de la situation pour se servir dans les coffres du bateau.

par
atk

«Cette nuit là (vendredi 13 janvier n.d.l.r), j'ai abandonné trois mille euros dans le coffre-fort», raconte au «Corriere della Sera» Tiziana Bologna, une passagère. Son père Pietro ajoute lui, qu'au moment de l'évacuation, il a laissé dans sa cabine son portefeuille avec deux cartes de crédit. «Je veux ma bague avec des pierres précieuses et une perle rose, j'étais dans la cabine 1387», renchérit Christina Bordino.

Ce ne sont là que quelques exemples des trésors qui se cachent encore dans le Costa Concordia. Car les passagers du paquebot ont dû quitter leurs 1500 cabines en laissant sur place et surtout dans les coffres-forts des bijoux, de l'argent, des documents... Des biens représentant une valeur énorme évaluée à plusieurs millions d'euros, explique le quotidien milanais.

Pour éviter que des voleurs ne viennent se servir, le navire échoué vendredi 13 janvier sur l'île du Giglio en Italie, est d'ailleurs surveillé 24h/24. Une force spéciale des carabiniers a été mise en place. Elle contrôle le bateau depuis la terre ferme et également sous l'eau.

Ballons géants

L'opération pour extraire le «Costa Concordia» de la mer pourrait débuter avec l'aide de ballons géants qui le soulèveraient. Costa Crociere a donné mandat à plusieurs sociétés pour qu'elles étudient la meilleure façon de soulever l'immense navire. «Il pourrait être soulevé par des ballons, et, une fois remis à flot, tiré par des remorqueurs», selon le patron de la société, Pier Luigi Foschi.

(ats)

Ton opinion