Actualisé 15.03.2006 à 12:56

Les trois accusés de la FIVB on été acquittés

Le Tribunal de police de Lausanne a acquitté mercredi Rubén Acosta, président de la Fédération internationale de volleyball, Jean-Pierre Seppey, ex-directeur général, et le trésorier, qui comparaissaient pour faux dans les titres.

Les trois ténors de la FIVB étaient accusés par Mario Goijman, le président de la fédération argentine exclu en 2003, d'avoir falsifié les comptes de l'an 2000. Il leur reprochait d'avoir soustrait des comptes une annexe des réviseurs qui mentionnait les commissions perçues par Rubén Acosta, le grand patron de la FIVB.

Le président de la FIVB, la troisième plus grande association sportive du monde, a touché en 2000 8,3 millions de francs de commissions sur des contrats de sponsoring et de droits télévisés. De manière licite, puisque les statuts de la FIVB le prévoyaient. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!