Assemblée annuelle à Coinsins: Les trucs des UDC pour lutter contre le froid

Actualisé

Assemblée annuelle à CoinsinsLes trucs des UDC pour lutter contre le froid

Pour l'assemblée annuelle de l'UDC, qui se tiendra sur un champ à Coinsins (VD), samedi, les délégués se sont préparés à affronter le climat.

par
Ronny Nicolussi/cbx

Pour ne pas prendre froid lors de l'assemblée annuelle de l'UDC, samedi, à Coinsins (VD), les délégués ont chacun leur truc. Pour ce congrès à l'extérieur, la température pourrait en effet ne pas dépasser les 7 degrés Celsius. Afin de résister à ce samedi 4 décembre réfrigérant, certains agrariens révèlent leur stratégie à 20 minutes.

L'Argovienne Sylvia Flückiger privilégie ainsi le principe des trois couches de vêtements avec des bottes fourrées. Sans écarter la possibilité de «se crémer d'onguent chauffant, de sautiller sur place et, en cas de besoin, de boire du thé.»

Les conseillers nationaux Hans Jörg Walter et Hansruedi Wandfluh misent aussi sur les bienfaits d'une boisson miracle. L'agriculteur thurgovien précise: «Je remplis un vieux bidon de l'armée avec de l'eau-de-vie». Pour sa part, Hansruedi Wandfluh préfère le vin chaud, tout en revêtant de longs caleçons pour se préserver du froid.

Le mauvais temps? Non, seulement de mauvais vêtements

Pour le conseiller national soleurois Walter Wobmann, le froid n'a rien d'effrayant. Il a grandi en montagne et n'avait pas de chauffage dans sa chambre, lorsqu'il était enfant. Et Caspar Baader ne le démentirait pas, lui qui cite un dicton: «Il n'y a pas de mauvais temps, mais que de mauvais vêtements».

D'autres délégués vantent également les mérites du froid. «Nous ne devons pas toujours dire, j'ai froid, j'ai froid, j'ai froid», explique la conseillère nationale vaudoise Alice Glauser. «L'hiver est une belle période de l'année. Nous allons donc en profiter.»

Enfin pour le conseiller national zurichois Hans Fehr, une journée froide favorise les idées. «C'est bon pour un programme de parti.»

Une tente chauffée sera dressée, mais seulement pour les journalistes.

Ton opinion