Les trucs et astuces écolos pour faire des économies

Actualisé

Les trucs et astuces écolos pour faire des économies

Des ampoules au frigo, en passant par la chaîne hi-fi, ekiPeko garde un œil ouvert sur votre consommation d'énergie.

Même éteinte la télévision peut coûter cher: jusqu'à 55 fr. par an, uniquement à cause de sa mise en stand-by. Un calcul étonnant réalisé par ekiPeko. Cette petite équipe «commando», composée de jeunes Verts, a débarqué mardi dans un appartement lausannois, à la demande des locataires, soucieux de l'écologie et de leurs économies. En une heure et demie, deux personnes, de formation universitaire en environnement, ont analysé les habitudes du foyer, en évitant toute morale.

«Le but est de montrer que le développement durable est possible par des gestes quotidiens simples. Etre écolo, c'est consommer malin!» explique le responsable, Vincent Rossi. Certaines astuces ont étonné Emilie Rathey, 24 ans: mettre une bouteille d'eau dans la chasse des toilettes ou rapporter les appareils électroménagers hors-service chez un revendeur.

Depuis sa création il y a un an, ekiPeko a visité huit foyers et commence à remplir son carnet d'adresses. Seul hic: «La plupart des gens ont déjà la fibre écolo. C'est un peu embêtant parce que l'on veut sensibiliser ceux qui ont le moins conscience du problème.»

L'idée de ce service gratuit, unique en Suisse, revient à de jeunes écologistes vaudois. Un bon coup de pub politique? «Absolument pas. Les visites ne sont pas des tribunes politiques», rétorque l'animateur des jeunes Verts vaudois Vincent Rossi. Le canton soutient par ailleurs l'initiative via le Groupe d'intérêt jeunesse.

Sophie Roselli

Ton opinion