Les Turcs aux urnes après une grave crise politique
Actualisé

Les Turcs aux urnes après une grave crise politique

Plus de 42 millions de Tucs sont appelés aux urnes dimanche pour des législatives après une grave crise politique qui a illustré avec éclat les divergences sur l'avenir du pays entre un parti au pouvoir issu de la mouvance islamiste et un camp laïc soutenu par l'armée. (Photo:Keystone)

Le parti de la justice et du développement (AKP) du premier ministre Recep Tayyip Erdogan (AKP) est, selon les sondages, le grand favori du scrutin dont l'enjeu est avant tout l'ampleur de sa victoire après cinq ans au pouvoir.

M. Erdogan, 53 ans, a été contraint de convoquer des élections anticipées, théoriquement prévues en novembre, après l'échec de l'AKP à imposer au Parlement l'élection de son candidat à la présidentielle, le ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül, ex-figure de la mouvance islamiste.

Pour les milieux laïcs (armée, bureaucratie, justice, enseignement supérieur notamment), qui soupçonnent les islamistes modérés de l'AKP de vouloir infiltrer l'Etat turc, le président est considéré comme un gardien de la laïcité.

Sortir de l'impasse

Le camp laïc a massivement manifesté contre l'AKP à Ankara et Istanbul et l'armée, qui a fait tomber quatre gouvernements depuis 1960, a lancé une mise en garde contre toute remise en cause de la laïcité, principe fondateur de l'Etat turc créé en 1923 par Mustafa Kemal dit Atatürk.

Après l'annulation du 1er tour de la présidentielle par la Cour constitutionnelle le 1er mai, M. Erdogan décidait de convoquer des élections pour sortir de l'impasse.

Quel que soit le score du parti au pouvoir, le Parlement ne devrait plus être le même avec l'arrivée annoncée d'un troisième parti d'opposition, le Parti de l'action nationaliste (MHP), en plus de l'actuel Parti républicain du peuple (CHP, social- démocrate), défenseur de la laïcité.

Les sondages parient aussi sur l'élection de députés «indépendants», en particulier pro-kurdes. Les premières estimations sont attendues à partir de 20h00.

ats

(ats)

Ton opinion