Actualisé 17.04.2017 à 09:55

Référendum en Turquie

Les Turcs de Suisse ont voté «non»

Alors que la diaspora turque dans son ensemble s'est prononcée en faveur de la réforme d'Erdogan, la tendance est inversée en Suisse.

Un supporter d'Erdogan à Istanbul. Chez les Turcs de l'étranger, le «oui» atteint 59,09%. (Lundi 17 avril 2017)

Un supporter d'Erdogan à Istanbul. Chez les Turcs de l'étranger, le «oui» atteint 59,09%. (Lundi 17 avril 2017)

Keystone

Les Turcs de la diaspora ont voté à 59,09% en faveur de la réforme de la Constitution voulue par le président Recep Tayyip Erdogan, selon des résultats partiels publiés dimanche par l'agence Anadolu. Leurs compatriotes de Suisse ont fait le contraire.

Près de 3 millions de votants à l'étranger

Selon ces chiffres, publiés après le dépouillement de 99,97% des bulletins de vote, le «oui» n'a obtenu que 38,08% des voix en terres helvétiques. Selon les derniers chiffres officiels, communiqués à l'ats par l'ambassade turque à Berne, 54'436 des 95'263 électeurs inscrits en Suisse ont voté entre le 27 mars et le 9 avril.

A l'inverse, en Allemagne, où la diaspora turque est très importante, 63,07% des votants ont accepté le texte renforçant les pouvoirs du chef de l'Etat turc. Et en Autriche, le «oui» dépasse les 73,23%, toujours selon les résultats publiés par l'agence Anadolu. Il l'emporte également en Belgique (74,98%), France (64,86%), et aux Pays-Bas (70,94%).

Au final, le «oui» atteint 59,09% chez les Turcs de l'étranger et 51,18% pour leurs compatriotes au pays, selon Anadolu. La commission électorale n'a encore publié aucun résultat officiel concernant le vote des membres de la diaspora.

Environ 2,9 millions de personnes pouvaient voter à l'étranger dont environ la moitié en Allemagne. Leurs voix ont compté pour 5% du résultat total.

Victoire confirmée

Les autorités turques ont revendiqué dimanche soir la victoire du «oui» au référendum prévoyant un renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. L'opposition a de son côté dénoncé des «manipulations» et annoncé qu'elle contesterait ce résultat.

Selon l'agence de presse turque Anadolu, le oui est en tête avec 51,41 %. Et le président de la commission électorale (YSK) a confirmé dans la soirée la victoire du «oui» avec 1,25 million de voix de plus que le «non» alors qu'il restait 600'000 bulletins à dépouiller. Le résultat définitif sera annoncé «d'ici à onze ou douze jours», a-t-il complété. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!