États-Unis: Les twittos désertent le compte de Donald Trump
Publié

États-UnisLes twittos désertent le compte de Donald Trump

Le président sortant perd chaque jour des abonnés depuis sa défaite face à Joe Biden. Le réseau social pourrait d’ailleurs le bannir dès la fin de son mandat.

par
joc

Depuis sa défaite à l’élection présidentielle, Donald Trump perd chaque jour des abonnés sur Twitter. Selon «Newsweek», plus de 47’000 comptes ont cessé de suivre le président sortant depuis le 22 novembre. Ce jour-là, le républicain a vu 19’164 abonnés prendre la poudre d’escampette. Son compte Twitter s’est encore allégé de 5979 followers le lendemain, puis de 12’476 mardi et d’environ 10’000 mercredi. Il est possible que, parmi tous ces déserteurs, se trouvent de nombreux «bots» (ndlr: des faux comptes) éradiqués par le réseau social.

Reste que cette hémorragie d’abonnés coïncide avec le lancement d’une campagne baptisée #UnfollowThePres (désabonnez-vous du président). Ce hashtag encourage les internautes à signaler à Twitter les publications biaisées ou mensongères, que Donald Trump multiplie depuis la victoire de Joe Biden. Mercredi encore, le président sortait tweetait rageusement: «ÉLECTION TRUQUÉE!» ce qui lui a valu une énième intervention du réseau social.

Il devient de plus en plus probable que Donald Trump soit banni de son moyen de communication préféré dès le 20 janvier. Son statut actuel le protège des répercussions que risquent les civils qui promeuvent des mensonges, mais cette immunité sautera dès qu’il aura quitté la Maison-Blanche. Et Twitter pourrait bien sévir, car comme le relève le «Washington Post» Trump se fait l’auteur d’une moyenne de 50 mensonges ou affirmations trompeuses par jour.

De son côté, le compte Twitter de Joe Biden a gonflé de 130’000 abonnés lors de sa seule journée de mercredi. Avec un total 19 millions de followers, le président élu reste cependant à des années-lumière de son prédécesseur, qui comptait jeudi matin 88,8 millions d’abonnés.

Ton opinion