Actualisé 02.04.2020 à 16:50

Football

Les ultras biélorusses appellent au boycott

Plusieurs groupes de fans stoppent leurs activités alors que le championnat continue.

de
Sport-Center
Les tribunes des stades biélorusses pourraient bien se dégarnir dès ce week-end.

Les tribunes des stades biélorusses pourraient bien se dégarnir dès ce week-end.

Keystone

Les regards des amateurs en manque de football, ceux des parieurs qui n'ont plus rien à se mettre sous la dent: tous se tournent actuellement vers le championnat biélorusse, le dernier encore en activité en Europe. Un choix irresponsable? Cela n'a en tout cas pas l'air d'affoler le président, Alexandre Loukachenko, parfaitement en accord avec la situation actuelle. Puisque le gouvernement et les autorités ne semblent pas décidées à changer de position, le soulèvement pourrait bien venir des acteurs du foot eux-mêmes.

Alors qu'une grosse journée de championnat, la troisième depuis la reprise, attend les seize équipes de première division ce week-end, plusieurs groupes de supporters ont déjà annoncé leur intention de ne plus se rendre au stade, à domicile comme à l'extérieur. Une décision qui fait suite, notamment, au recensement du premier décès lié au Coronavirus dans le pays.

Cet engagement louable vaut notamment pour les partisans du Dinamo Minsk, leader actuel du championnat. Dans leur démarche, ils ont été rejoints par les supporters du Dynamo Brest et du Neman Grodno, respectivement 5e et 7e du classement. Tous trois appellent le reste des spectateurs à faire de même et à rester chez eux.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!