Les USA déploient 35 000 soldats supplémentaires en Ira
Actualisé

Les USA déploient 35 000 soldats supplémentaires en Ira

Washington - Le Pentagone a annoncé mardi avoir donné l'ordre à dix brigades de combat, soit 35 000 soldats, de se déployer en Irak entre août et décembre.

Cela permettra de maintenir le niveau des renforts militaires américains jusqu'à la fin de l'année si nécessaire.

Le gouvernement américain n'a pas encore décidé comment vont évoluer ses effectifs militaires en Irak à l'avenir, a dit le porte- parole du Pentagone, Bryan Whitman. Mais cette décision permettra de maintenir vingt brigades de combat en Irak jusqu'à la fin de l'année.

«Il s'agit d'identifier les unités destinées à remplacer d'autres unités sur le terrain afin de leur fournir le temps nécessaire pour se préparer», a souligné le porte-parole.

Le commandant du contingent américain en Irak, le général David Petraeus, a déclaré qu'il ferait le point en septembre sur la stratégie militaire menée depuis le début de l'année en Irak.

Retrait souhaité par les démocrates

En attendant, l'administration Bush s'oppose à la volonté du Congrès à majorité démocrate d'entamer un retrait d'Irak à partir d'octobre.

Le président George W. Bush a décidé en janvier d'envoyer environ 30 000 troupes en renforts pour tenter de réduire les violences confessionnelles et permettre aux dirigeants politiques irakiens de faire des progrès vers la réconciliation entre communautés chiite, sunnite et kurde. Le déploiement de ces renforts est en cours et doit s'achever mi-juin.

Les résultats de cette stratégie ont pour l'instant été mitigés. Les attentats à la voiture piégée attribués à Al-Qaïda ont fortement augmenté tandis que les meurtres confessionnels ont diminué. Peu de progrès ont par ailleurs été enregistrés dans le domaine politique, suscitant l'impatience de responsables américains. (ats)

Ton opinion