Actualisé 25.03.2008 à 08:37

Les USA et Bahreïn en partenariat pour un projet nucléaire

Les Etats-Unis et Bahreïn ont conclu lundi à washington un accord de coopération nucléaire civile.

Ce rapprochement est présenté par le département d'Etat américain comme un modèle pour le Proche-Orient, "en contraste total avec les activités nucléaires iraniennes".

Le pays du Golfe, qui exporte des hydrocarbures et abrite la Cinquième Flotte américaine, s'engage à ne pas développer de technologies sensibles d'enrichissement de l'uranium et à acheter son combustible sur le marché international.

L'accord a été signé par la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et le ministre bahreini des Affaires étrangères cheikh Khalid bin Ahmed al Khalifa.

Le département d'Etat l'a décrit comme "l'expression tangible du désir des Etats-Unis de coopérer avec des pays du Proche-Orient et d'ailleurs, qui veulent développer une électricité nucléaire pacifique conformément aux critères les plus élevés de sûreté, de sécurité et de non-prolifération".

Bahreïn a également entériné l'Initiative globale pour combattre le terrorisme nucléaire, un effort commun des Etats-Unis et de la Russie pour empêcher des groupuscules d'activistes d'obtenir des armes atomiques.

Washington accuse l'Iran de chercher à perfectionner son processus d'enrichissement de l'uranium afin de produire du matériel fissible nécessaire à la fabrication des armes nucléaires, ce que dément Téhéran.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!