Immigration: Les USA vont accélérer les expulsions de sans-papiers
Actualisé

ImmigrationLes USA vont accélérer les expulsions de sans-papiers

Le Mexique «n'acceptera pas» les propositions américaines en matière d'immigration, a déclaré mercredi le ministre mexicain des Affaires étrangères.

Le pont de Tijuana.

Le pont de Tijuana.

AFP

Le Mexique n'hésitera pas à entrer en contact avec les Nations unies pour défendre les droits des immigrés, a ajouté Luis Videgaray Caso.

Les nouvelles dispositions américaines vis-à-vis des immigrés seront au centre des discussions organisées ce mercredi et jeudi entre Rex Tillerson, Luis Videgaray Caso et John Kelly, secrétaire américain à la sécurité intérieure.

Le gouvernement du président américain Donald Trump a édicté mardi de nouvelles consignes pour accélérer les expulsions de migrants sans papiers des Etats-Unis.

Le département américain de la Sécurité intérieure a ainsi autorisé les agents d'immigration et de douane à interpeller la plupart des personnes en situation irrégulière qu'ils rencontreraient dans l'exercice de leurs fonctions, ne faisant une exception explicite que pour les sans-papiers arrivés enfants sur le territoire, surnommés les «Dreamers».

Suicide d'un migrant

Comme pour illustrer cette situation, un Mexicain s'est suicidé quelques minutes seulement après avoir été expulsé des Etats-Unis, se jetant du haut d'un pont à Tijuana, au nord-ouest du Mexique, ont annoncé mardi les autorités locales.

Selon les documents d'identité retrouvés sur le corps, il s'agirait d'un homme âgé de 44 ans, natif de l'Etat de Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique, un Etat déchiré par les violences liées au narcotrafic. Selon des témoins, cet homme semblait très «angoissé après avoir été expulsé dans cette ville où il ne connaissait personne», a relaté un pompier, sous le couvert de l'anonymat.

Un fonctionnaire proche du dossier a indiqué qu'il s'agissait de la troisième expulsion de ce migrant. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion