Suisse: Coronavirus: les vaccins à la base de 42 déclarations d’effets indésirables
Actualisé

SuisseCoronavirus: les vaccins à la base de 42 déclarations d’effets indésirables

La majorité des déclarations d’effets indésirables a trait à des conséquences bénignes. Des effets indésirables graves ont été rapportés dans 16 déclarations.

par
Comm/smk
Swissmedic rappelle qu’en Suisse, ce sont surtout des personnes particulièrement vulnérables et à haut risque, âgées de 75 ans et plus, qui sont vaccinés en priorité.

Swissmedic rappelle qu’en Suisse, ce sont surtout des personnes particulièrement vulnérables et à haut risque, âgées de 75 ans et plus, qui sont vaccinés en priorité.

AFP

Les premiers vaccins contre le Covid-19 autorisés en Suisse ont généré 42 déclarations d’effets indésirables présumés. La plupart de ces déclarations, soit 62%, ont dévoilé des effets indésirables bénins, explique Swissmedic dans un communiqué vendredi.

Sinon, 16 déclarations (38%) ont rapporté des effets indésirables graves et cinq d’entre elles sont liées à une évolution d’issue fatale. Dans ce cas, les patients étaient âgés de 84 à 92 ans et ils ont succombé à des pathologies qui sont fréquentes dans cette tranche d’âge.

Swissmedic ajoute que malgré la proximité temporelle entre l’injection du vaccin et le décès, «on ne peut concrètement, dans aucun de ces cas, soupçonner la vaccination d’être la cause du décès».

Près de 170’000 personnes avaient reçu une injection de vaccin contre le Covid-19 le 21 janvier 2021, a indiqué l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). La priorité est donnée aux personnes particulièrement vulnérables et à haut risque. Cette catégorie comprend des personnes de 75 ans et plus, atteintes de maladies chroniques et qui résident souvent en maison de retraite ou en EMS.

Pour des raisons purement statistiques, on peut s’attendre à ce que la vaccination de ce groupe de personnes globalement à risque dans un délai court soit nécessairement liée à un certain nombre de cas de décès ayant un lien temporel avec l’injection du vaccin contre le Covid-19.

Ton opinion

0 commentaires