23.09.2020 à 19:02

LausanneLes vélos non électriques seront aussi subventionnés

Le Conseil communal de Lausanne a accepté mardi de continuer à fournir une aide financière pour l’achat de vélos électriques. Une subvention sera également attribuée aux gens qui investiront dans une bicyclette standard.

par
vsm
Une enveloppe de 178’000 francs est prévue pour la subvention de vélos non électriques.

Une enveloppe de 178’000 francs est prévue pour la subvention de vélos non électriques.

Keystone

En marge du prolongement du financement des subventions à l’achat de vélos à assistance électrique représentant 1,78 million de francs, Magali Crausaz Mottier (Ensemble à Gauche) a demandé mardi soir qu’un montant supplémentaire de 10% soit alloué aux vélos non électriques. «Y a-t-il une seule bonne raison pour ne pas subventionner les vélos ordinaires?» a demandé la politicienne, citée par 24heures.ch. Au vote, l’amendement a été accepté par 34 voix contre 29 et 14 abstentions.

«Y a-t-il une seule bonne raison pour ne pas subventionner les vélos ordinaires?»

Magali Crausaz Mottier, conseillère communale, Ensemble à Gauche

Les vélos non électriques seront subventionnés à hauteur de 15% du prix, jusqu’à concurrence de 300 francs. Cette limite est de 400 francs pour les engins électriques. Si la subvention pour les vélos électriques est financée par le Fonds pour l’efficacité énergétique, il en ira autrement pour les vélos ordinaires. Les 178 000 francs votés mardi soir proviendront du Fonds pour le développement durable.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
98 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Philo bedo

24.09.2020 à 17:33

Comme cela il y aura encore plus d'accidents vu l'autre article

votezMieux

24.09.2020 à 14:52

Vous êtes là à braire derrière votre ordinateur, mais c'est vous qui avez voté pour les VertEs. Soit vous n'avez pas votés. Alors la prochaine fois au lieu de râler dans le vide ici, votez...et votez mieux.

boycott les VERTs

24.09.2020 à 14:49

Il faut faire passer le permis à tout prétendant au vélo. Le test serait de faire 30km dans la campagne genevoise sur un vélo sans selle.