Pakistan: Les vendeurs de viagra et de porno menacés
Actualisé

PakistanLes vendeurs de viagra et de porno menacés

Les talibans pakistanais ont averti des vendeurs de films «obscènes» et de pilules pour tonifier la vie sexuelle des hommes de cesser leur commerce s'ils ne veulent pas être victimes de représailles.

Viagra, porno, ces produits se vendent sous le manteau au Pakistan.

Viagra, porno, ces produits se vendent sous le manteau au Pakistan.

Des commerçants du marché de Karkhano, situé dans la banlieue de Peshawar, grande ville du nord-ouest du Pakistan à la porte de zones tribales considérées comme un refuge pour les insurgés talibans et des groupes liés à Al-Qaïda, ont indiqué avoir reçu samedi matin des tracts de menace distribués par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP).

«Vendre des drogues à caractère sexuel, des films vulgaires et obscènes est contraire à la charia (la loi islamique)», soulignent les brochures écrites à la main en ourdou, la langue nationale du Pakistan, pays musulman de plus de 180 millions d'habitants.

«Tous ceux qui sont impliqués dans ce commerce doivent mettre fin à leurs activités et s'adonner à un commerce licite sinon ils en subiront les conséquences», ajoute le tract lu à l'AFP par un marchand qui, comme un autre de ses collègues interrogés, a requis l'anonymat.

Une dizaine de magasins

Une dizaine de commerce du marché de Karkhano, situé tout près du district tribal de Khyber, vendent à l'abris des regards des films pornographiques et des pilules pour stimuler pour quelques heures la vie sexuelle des hommes, selon des témoins.

De nombreux commerces vendant des DVD et des CD ont été la cible d'attaques au cours des dernières années dans le nord-ouest du Pakistan, région adossée à l'Afghanistan.

Dix personnes ont d'ailleurs été tuées et 26 autres blessées vendredi dans l'explosion d'une bombe cachée près d'un marchand de DVD dans le marché local de Kalaya, principale ville du district tribal d'Orakzaï où l'armée pakistanaise combat depuis des années des insurgés du TTP.

Depuis la création en 2007 de ce groupe hostile aux forces pakistanaises, plus de 5500 personnes sont mortes dans des attentats au Pakistan. (afp)

Ton opinion