Actualisé 17.03.2020 à 10:42

Coronavirus aux Etats-Unis

Les ventes d'armes en hausse en pleine épidémie

Alors que le coronavirus fait rage dans le monde entier et que les citoyens font la queue dans les supermarchés, les Américains se ruent sur les armes à feu.

Alors que des milliers de personnes dans le monde se ruent dans les supermarchés, de nombreux Américains font la queue pour acheter des armes à feu. Les ventes d'armes ont augmenté ces derniers jours surtout dans les grandes villes les plus touchées comme Los Angeles, New York et Washington, indique le Huffington Post.

Des images de longues files devant des armureries sont partagées sur les réseaux sociaux. D'après la journaliste qui a partagé l'une des vidéos, les acheteurs ont peur de ce qui se passera si les gens manquent de nourriture et de matériel. Ces Américains disent qu'ils doivent protéger leur famille. Aux États-Unis, plus de 65 personnes ont péri du coronavirus et près de 3000 personnes sont infectées.

Le Huffington Post note plusieurs raisons à cette ruée sur les armes: une protection supplémentaire, si les entreprises ferment ou encore l'incivilité. Un septuagénaire a acheté pour 1 500 dollars d'armes et de munitions, a-t-il détaillé à USA Today. «Il y a tellement d'incertitude et de paranoïa, vous devez protéger votre famille». Les ventes en ligne ont également bondi. «Nous savons que certaines choses ont un impact sur les ventes de munitions, principalement des événements politiques ou une instabilité économique lorsque les gens pensent que leurs droits peuvent finir par être violés; mais c'est notre première expérience avec un virus conduisant à une telle augmentation des ventes», a déclaré Alex Horsman, directeur marketing chez Ammo.com, relevant une hausse de 68% de ses ventes d'armes entre février et mars. (20 minutes)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!