Actualisé 22.10.2010 à 17:58

AlimentaireLes ventes de Nestlé en hausse de 4,1%

Nestlé, numéro un mondial de l'alimentaire, a annoncé vendredi des ventes en progression de 4,1% à 82,8 milliards de francs sur les neuf premiers mois de l'année.

Nestlé, numéro un mondial de l'alimentaire, affiche une solide croissance sur les neuf premiers mois de l'année, marqués par une forte accélération sur les marchés émergents. Le groupe vaudois a reconfirmé ses objectifs sur 2010.

Sur les trois premiers trimestres, les ventes sont en hausse de 4,1% à 82,8 milliards de francs. La croissance organique - nette des effets des acquisitions et des taux de change - est ressortie à 6,1%. Les effets de change ont eu un impact négatif de 2,7% sur les ventes, a indiqué vendredi la multinationale, qui présentait pour la première fois ses chiffres trimestriels hors des frontières suisses, aux Etats-Unis, son principal marché.

«La dynamique de croissance du premier semestre s'est poursuivie sans faiblir au troisième trimestre, fournissant une bonne base pour l'ensemble de l'année tandis que nous faisons face à des comparatifs difficiles au dernier trimestre», a commenté le patron de Nestlé, Paul Bulcke, cité dans le communiqué, alors que le géant de l'alimentaire avait déjà annoncé en août s'attendre à une fin d'année moins vigoureuse.

Marchés émergents

Comme précédemment, les marchés émergents affichent les plus forts taux de croissance organique sur neuf mois: &9,2% dans la zone Asie, Amérique et Océanie (12,9 milliards de francs de ventes), à comparer avec &5,7% dans la zone Amériques (25,0 milliards), et de &2,0% en Europe (15,9 milliards).

Dans le secteur Alimentation et boissons - qui représente l'essentiel des activités de Nestlé depuis que la groupe a finalisé la cession de sa participation dans Alcon à Novartis - les ventes ont atteint 77,0 milliards de francs sur neuf mois. La croissance organique est restée inchangée par rapport à la première moitié de l'année, soit de 5,7%.

Nestlé Waters, qui réunit les activités d'eau embouteillée du groupe (Perrier, San Pellegrino...), a profité du rebond du marché global de l'eau, affichant des ventes de 7,3 milliards de francs, soit une croisssance organique de 4,3%.

Dans le café en capsules, Nespresso réalise une croissance supérieure à 20%, malgré les concurrents qui se profilent en France, et compte avoir ouvert 220 boutiques dans le monde d'ici à fin 2010.

Action en hausse

Sur la base de ses solides résultats sur neuf mois, Nestlé reconfirme ses objectifs pour l'ensemble de l'année: une croissance organique des activités Alimentation et boissons d'environ 5%, combinée à une amélioration de la marge opérationnelle à taux de change constants en 2010.

Le groupe a expliqué ne pas avoir relevé ses prévisions plutôt conservatrices en raison d'une base de comparaison élevée, le dernier trimestre 2009 ayant connu une forte croissance de 5,5%, a expliqué en conférence téléphonique aux analystes Roddy Child- Villiers, responsable des relations avec les investisseurs.

A la Bourse suisse, l'action Nestlé était en hausse de près de 1% à l'ouverture, avant de se replier. Elle a clôturé en recul de 0,75% à 52,65 francs, dans un indice SMI qui a fini en contraction de 0,54%. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!