Votations du 13 en Suisse  - Les Vert’libéraux disent oui à la loi sur le Co2 et à la loi Covid

Publié

Votations du 13 en Suisse Les Vert’libéraux disent oui à la loi sur le Co2 et à la loi Covid

Lors de leur assemblée qui s’est tenue en ligne, les Vert’libéraux se sont positionnés sur trois des cinq objets soumis à votation le 13 juin prochain.

par
comm/pmi
Photo d’illustration. Les Vert’libéraux disent oui à la loi sur le Co2 et à la loi Covid mais sont opposés à la loi sur le terrorisme. 

Photo d’illustration. Les Vert’libéraux disent oui à la loi sur le Co2 et à la loi Covid mais sont opposés à la loi sur le terrorisme.

AFP

Samedi lors de l’assemblée numérique des Verts libéraux suisses, les délégués ont pris position sur trois des cinq objets soumis à la votation du 13 juin 2021, le parti ayant déjà décidé en février dernier de dire «oui» à l’initiative sur l'eau potable et de laisser la liberté de vote concernant l'initiative sur les pesticides. Quasiment à l'unanimité (166 voix pour, 1 voix contre), les délégués se sont prononcés pour un oui à la loi sur le Co2. Concernant la loi Covid, les Vert'libéraux ont adopté une position claire en faveur du «oui». En revanche, ils sont majoritairement opposés à la loi sur le terrorisme.

Protection du climat

«La Suisse doit assurer un rôle de pionnier concernant la protection du climat. La loi sur le Co2 est un pas important dans cette direction» a déclaré la conseillère nationale Isabelle Chevalley. Pour les Vert’libéraux, la loi sur le Co2 permet à la Suisse de contribuer à limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 degré.

Oui à la loi Covid-19

«La loi Covid-19 est nécessaire pour que nous puissions soutenir les entreprises et les indépendants qui sont particulièrement touchés par la pandémie. Les milieux culturels, sportifs et médiatiques doivent également être soutenus pour traverser la crise» a énoncé la vice-présidente des Vert’libéraux, Melanie Mettler. Pour ces raisons, les délégués ont massivement soutenu le projet de loi avec une majorité de 156 voix pour, 3 voix contre et 6 abstentions.

Non à la loi sur le terrorisme

Pour la modification de loi sur le terrorisme, les Vert’libéraux estiment qu’«avec cette modification de loi, les valeurs libérales et l'État de droit sont en réalité attaqués» a expliqué le vice-président du parti Beat Flach. La loi inclut des formulations vagues qui ouvriraient la porte à des erreurs et à des décisions arbitraires. «La présomption d'innocence est simplement abolie par cette loi. Le principe de séparation des pouvoirs, quant à lui, est porté disparu. En effet, des mesures coercitives peuvent être ordonnées par la police sans preuves. Pour finir, le projet de loi viole la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant, puisque des mesures lourdes peuvent être imposées aux enfants dès l'âge de 12 ans », a ajouté Virginie Cavalli, co-présidente des Jeunes vert’libéraux.

Ton opinion