Les Verts contre l'initiative de l'UDC en politique de santé
Actualisé

Les Verts contre l'initiative de l'UDC en politique de santé

Les Verts ne veulent pas de l'initiative pour la baisse des primes d'assurance maladie.

Le groupe écologiste s'opposera à la session d'automne des Chambres fédérales à ce «leurre» de l'UDC qui conduirait à un démantèlement de l'assurance de base.

Les personnes à faibles revenus ne peuvent pas se payer de coûteuses assurances complémentaires seraient les premières à faire les frais de l'initiative, ont critiqué samedi les Verts dans un communiqué diffusé à l'issue de leur séance de groupe. Les écologistes rejettent également le contre-projet du Conseil des Etats.

Il s'agirait d'inscrire dans la Constitution les grands principes régissant déjà l'assurance maladie. Pour les Verts, un nouvel article constitutionnel n'est absolument pas nécessaire.

Le projet du Conseil des Etats, qui demande plus de concurrence et de responsabilité individuelle de la part des assurés pourrait déboucher sur plus de réserves et de franchises et ainsi à une médecine à deux vitesse, avertissent les écologistes.

Les Verts soutiennent en revanche l'initiative des milieux intéressés «Oui aux médecines complémentaires» qui correspond aux objectifs de sa politique de santé. Le texte prône une médecine intégrative qui contribue à la diversité des approches thérapeutiques. Les méthodes de la médecine complémentaire sont aussi moins coûteuses.

(ats)

Ton opinion