Chauffage électrique: Les Verts vaudois veulent repousser l'interdiction
Actualisé

Chauffage électriqueLes Verts vaudois veulent repousser l'interdiction

Afin de ne pas stigmatiser les chauffages électriques, les Verts vaudois proposent de repousser à 2043 l'interdiction, à condition de consommer des énergies renouvelables.

Les Verts vaudois proposent de repousser à 2043, et non 2030, l'interdiction des chauffages électriques fixes à résistance. En contrepartie, les propriétaires devront consommer uniquement de l'électricité issue des nouvelles énergies renouvelables.

Les Verts avancent «cette solution pragmatique» pour ne pas «stigmatiser les personnes qui ont fait de bonne foi le choix d'un chauffage électrique fixe à résistance», ont-ils expliqué lundi. Ce type de chauffage est interdit depuis 1993. Avec un délai à 2043, cela laisse aux propriétaires 50 ans pour amortir l'installation.

«Nouvelles énergies renouvelables»

En contrepartie, dès l'entrée en vigueur de la révision de la loi, il est demandé aux utilisateurs de consommer uniquement de l'électricité certifiée «nouvelles énergies renouvelables». Par cette appellation, les Verts entendent l'éolien, la biomasse, le solaire, la géothermie profonde et le bois, mais pas l'hydraulique.

Le plan d'amélioration énergétique du Conseil d'Etat prévoit l'interdiction des chauffages électriques dès 2030. Mais le canton envisage aussi des dérogations et des incitations financières. (ats)

Ton opinion